Vous inspirer, vous conseiller, vous équiper Livraison offerte dès 75€ d'achats
Vêtements
Vêtements de randonnée enfant Polaires et doudounes
Vêtements imperméables Vêtements du quotidien
Accessoires Maillot de bain et anti-UV Vêtements anti-insectes
Vêtements de pluie A découvrir
Chaussures
Chaussures de randonnée Je découvre
Equipement
Lunettes de soleil enfant Protection anti-insectes enfant
Sac à dos d'école Hygiène et premiers soins Puériculture nomade
Cartables ergonomiques Je découvre
Portage
Porte-bébé de randonnée
Veste de portage
Accessoires de portage
Activités
Randonnée Camping et bivouac Repas et pique-nique
Equipement ski enfant En Voyage Plage et eau Escalade enfant
Cyclo Jeux Lecture
Randos d'automne Nos idées
Marques
5 bonnes raisons d’allaiter quand on est baroudeuse

Une fois que bébé sera né, vous pensez peut-être qu’il vous faudra renoncer au plaisir de randonner et celui de voyager ? Chez Les Petits Baroudeurs on le dit et on le répète à l’envi : devenir parents et avoir l’âme de baroudeurs n’est pas incompatible. D’ailleurs, l’allaitement peut vous faciliter grandement la tâche : on a pu le constater nous-mêmes avec nos deux Oursons. Voici 5 bonnes raisons de choisir l’allaitement pour votre bébé quand vous aimez barouder.

1 – Le repas est toujours prêt et à disposition quand vous allaitez !

Un nouveau-né, c’est environ 8 repas par jour. Avec une alimentation au biberon, partir respirer le grand air 3 heures relève de l’aventure ! Il faut avoir de l’eau à température, penser au lait maternisé, s’arrêter pour préparer le repas… Et si votre enfant n’aime que le lait réchauffé, l’excursion risque de se corser un peu…

Quant à partir en voyage, c’est toute une organisation : il vous faudra vous assurer d’avoir de l’eau minérale, car l’eau du robinet n’est pas toujours recommandée dans certaines zones du globe, et suffisamment de boîtes de lait, les marques et compositions variant d’un pays à l’autre. Pour ce qui est du nettoyage des biberons… On vous laisse imaginer la corvée !

En allaitant votre tout petit bébé, c’est un peu plus simple quand on est jeunes parents, puisqu’il n’y a pas de matériel à emporter ou de lait à préparer. Il suffit de faire une pause et de mettre bébé au sein, ou que vous soyez, près de chez vous ou à 500 km. En outre, tant qu’il n’est pas diversifié, vous êtes toujours sûre de ce que vous donnez à manger à votre petit aventurier en couche-culotte, quelles que soient les conditions sanitaires du pays où vous vous trouvez. Et si vous devez prendre l’avion ou le train, le nourrir au sein ne demande aucun stress ni effort. Vraiment, l’allaitement vous donne beaucoup plus de liberté et on sait de quoi on parle : on l’a constaté de nous-mêmes quand notre deuxième enfant est arrivé.

2 – Vous pouvez improviser une virée au dernier moment en allaitant

Devenir parents, c’est troquer l’improvisation contre l’organisation : tout demande plus de temps, et pour caser des sorties en pleine nature de plusieurs heures, ce n’est pas toujours simple. Il faut prévoir les biberons, et puis aussi les siestes : cela ressemble parfois à un vrai casse-tête ! Et si vous vous simplifiez la vie ? Une bonne paire de chaussures de randonnée pour vous, un porte-bébé physiologique respectant la morphologie particulière des nourrissons, une tenue adaptée à la saison, et le tour est joué : il ne vous faut rien de plus si vous allaitez. Enfin, si, votre sein pour le nourrir, mais ça, a priori, impossible de l’oublier !

Pendant que vous marchez, tranquillement calé contre vous, bercé par le balancement de votre corps, votre bébé pourra dormir paisiblement… et stimuler votre lactation. C’est prouvé : porter votre bébé contre vous permet de favoriser un bon déroulement de l’allaitement et de répondre aux besoins de votre petit bout. D’ailleurs, vous n’aurez pas forcément besoin de faire une pause pour donner le sein à votre bouchon, surtout en grandissant : il suffit de desserrer une bretelle de votre porte-bébé pour que bébé se retrouve au niveau de votre sein plus aisément, ni vu ni connu. 

⟼⟼⟼⟼⟼⟼⟼
Les Petits Baroudeurs, c’est aussi une boutique, où nous testons avec nos enfants tous les produits que nous dénichons avec amour et attention pour vous faciliter l’aventure en famille !
➳➳➳ Je vais voir la boutique

3 – Avec l’allaitement, vous partez où vous voulez sans vous surcharger

Pas de biberon, de glacière, de boîtes de lait en poudre, de chauffe-biberon, de bavoir, de bouteilles d’eau à mettre dans votre sac de randonnée ou votre bagage de cabine en voyage ! Partir avec votre petit bout demande déjà un certain équipement, alors autant ne pas vous encombrer avec des biberons : cela découragerait même les parents baroudeurs les plus téméraires.

En allaitant, au mieux, vous n’aurez qu’un tapis à langer et quelques couches et lingettes pour nettoyer les fesses de votre petit bout à prévoir le temps du voyage et des vêtements pour le changer. Et c’est déjà bien suffisant ! Quant à hydrater bébé quand il fait un peu chaud, aucun souci : le lait maternel, composé à un peu plus de 87 % d’eau, suffit ! Rangez donc ce biberon d’eau !

4 – Vous pourrez rassurer bébé à tout moment en lui donnant le sein

Le biberon sert à nourrir votre petit bout, ainsi qu’à le désaltérer s’il a besoin d’être hydraté. C’est un moment d’échange intense les yeux dans les yeux avec votre loulou. Mais le sein, lui, est bien plus que ça : il nourrit, il hydrate, mais aussi il rassure ! Véritable câlin version XXL option doudou, la tétée aidera votre bébé à s’apaiser, à dormir, ou à être rassuré où que vous vous trouviez, dans un moyen de transport, en montagne, ou perdu au milieu de la pampa…

Cela évitera aussi qu’il partage avec tout l’avion ou le compartiment de train la variété des vocalises qu’il est capable de faire pendant un laps de temps parfois assez long ! À noter que dans les airs, même s’il n’a pas très faim ou ne pleure pas, le faire téter et donc déglutir permettra de réduire la pression dans ses oreilles au moment du décollage et de l’atterrissage : pas mal non ?

5 – L’allaitement, un bon moyen de pouvoir refaire du sport après la naissance

Passé la visite postnatale des 6 semaines chez votre gynécologue obstétricien, vous pourrez envisager de reprendre une activité sportive modérée comme la randonnée. Mais trouver du temps pour soi et nourrir son besoin de nature quand on vient d’avoir un enfant, on sait que c’est compliqué : entre les siestes, les repas et les couches, les nuits incertaines, les pleurs qui semblent parfois ne jamais s’arrêter, c’est une sacrée aventure qui apporte, heureusement, son lot de bonheurs, mais aussi de contraintes.

Et c’est difficile de laisser votre nouveau-né, il a grand besoin de proximité avec sa maman pendant les 3 premiers mois : c’est ce que l’on appelle le 4e trimestre de grossesse. Puis pour ne rien vous cacher, même si l’appel de la nature est fort, celui de votre nouveau rôle de mère le surpassera : vous n’aurez peut-être pas envie de laisser votre bouchon ! Couplé au porte-bébé, l’allaitement vous permettra ainsi de partir vous balader dans la nature en toute sérénité avec votre petit bout.

La marche en forêt ou en montagne est un bon moyen de recontacter votre corps et de solliciter un peu tous vos muscles en douceur tout en prenant un bon bol d’air. Et vous savez quoi ? Cela fera aussi du bien à votre petit : 9 fois sur 10 les bébés arrêtent de pleurer quand vous sortez de la maison et partez en balade. Comme ça tout le monde est content !

Bien sûr, il est possible d’être des parents baroudeurs tout en nourrissant votre bébé au biberon, cela demande juste davantage de matériel et d’organisation. Et puis allaiter, on le rappelle, est un choix tout personnel qui n’appartient qu’à vous !

Céline Lacombe

Céline Lacombe

Amoureuse des montagnes et des voyages, Céline est heureuse dans sa tribu familiale avec ses mini baroudeur et son homme. La création des Petits Baroudeurs est la suite logique de sa passion pour sa famille et pour l’outdoor.

Plus d'articles de Céline Lacombe

Pour encore plus d'aventures !

Randonnée

Céline Lacombe

Randonner avec un bébé : 7 raisons d’oser

Vous êtes des amoureux de la nature, mais une nouvelle passion est née il y a peu : votre enfant. Néanmoins,...

Conseils et astuces

Olivier Godin

Osez le voyage à vélo avec un bébé en 10 questions

Trop petit, trop fragile… Avec la naissance de votre bébé, vous avez renoncé à tailler la route sur deux roues....

Conseils et astuces

La famille Leyraud Berton

Ecole en voyage : comment s'y prendre ? Témoignage d'une famille.

Adeptes des grandes aventures et partis pour un voyage de 7 mois autour du monde et particulièrement en Amérique du...

Laissez un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

*Champs requis