Pour beaucoup d’entre vous (nous), la Nouvelle-Zélande, plus que tout autre, est une destination qui fait rêver (ici elle est dans ma “Bucket list” depuis un petit moment. Et je n’imaginerais pas partir découvrir ce pays sans nos petits baroudeurs. 
Bref, rien que de prononcer roadtrip en famille en NZ, j’ai des étoiles dans les yeux ! Lee et sa petite famille (9 et 3 ans) y ont fait un chouette tour que nous allons vous raconter dans une série d’articles à commencer par celui-ci qui vous explique la préparation d’un roadtrip en famille en Nouvelle-Zélande. 

Notre roadtrip en NZ, nous l’avons rêvé depuis toujours. Et un matin, je me suis réveillée et j’ai dit à mon mari “Nous partons en NZ. Je ne veux plus attendre. Nous n’avons qu’une vie et je veux vivre mes rêves”. Un an de préparatif, 38h de voyage, 23h de vol, 15h d’escales et 9h de jet lag plus tard, nous y sommes enfin. Cette dernière année fut à elle seule une aventure, car oui, un voyage de cette envergure, cela se prépare et surtout lorsque vous voyagez avec des enfants.

La Nouvelle Zélande, une destination en vogue qui demande à être préparée

En effet, ces dernières années, le nombre de visiteurs n’a cessé de s’accroître. La NZ est un pays peu peuplé. Difficile pour eux de pallier au manque d’infrastructures dû à cet engouement touristique. Néanmoins, l’Etat a décidé d’investir dans ce domaine afin de diminuer le fossé qu’il y a entre l’offre et la demande. Donc vous comprendrez qu’il est primordial de réserver votre séjour au moins 6 mois voir 1 an à l’avance.

Preparation-voyage-famille-Nouvelle-Zelande-5

Il y a plusieurs façons de découvrir la NZ, et nous, nous avons opté pour le Roadtrip en van et camping car.

Pourquoi partir en van pour un voyage en famille en Nouvelle Zélande ?

Tout d’abord, parce que nous aimons être libres et indépendants, et surtout ne pas avoir de contraintes au niveau des horaires qu’on peut avoir lorsqu’on a opté pour l’hôtel, airbnb, les backpackers (auberge de jeunesse)…

Preparation-voyage-famille-Nouvelle-Zelande
Ensuite, nous mettons un point d’honneur, lorque nous voyageons avec nos enfants, à faire en sorte qu’ils se sentent comme chez eux, avec des repères et des rituels. Voyager en van ou en camping car reste pour nous la meilleure ALTERNATIVE.
Chez certains enfants, le changement peut créer des angoisses et un mal être (et je vous dis cela en connaissance de cause). Il est donc nécessaire de préparer votre voyage mais également de préparer psychologiquement vos enfants car votre séjour pourrait s’avérer un cauchemar (Si, si je vous jure. C’est du vécu).

Conseils pour préparer votre roadtrip en famille en Nouvelle Zélande

6 à 12 mois avant le départ

LA NZ, ce n’est pas donné. Il vous faudra économiser pas mal d’argent. J’ai la chance d’être infirmière libérale remplaçante. J’ai donc accepté beaucoup de contrats pour pouvoir financer une grande partie du voyage. Nous avons économisé là où nous avons pu comme sur les courses, avons priviligié le fait maison, avons fait moins de sorties ciné, restau… Tout ceci nous a également permis de sensibiliser nos enfants sur le gaspillage, le recyclage et aussi sur le fait que parfois il faille faire des sacrifices pour réaliser ses rêves.

Preparation-voyage-famille-Nouvelle-Zelande-5
Vous l’aurez bien compris, nous avons voulu les impliquer dans la préparation de notre projet. Nous avons fait le tri dans nos affaires, et leur avons demandé d’en faire autant, pour ensuite vendre tout ce dont nous n’avions plus besoin. Pas facile pour notre louloute de 3 ans, alors nous n’avons pas insisté et j’ai fait le tri dans ses affaires lorsqu’elle était à l’école. Ni vu ni connu. En revanche notre grand était prêt à tout vendre, nous y compris, quel coquin celui là! En tout cas il était ravi de faire partie le l’équipe et est sorti grandi de toute cette aventure. Les enfants se sont également amusés à ramasser nos pièces jaunes dans nos porte-monnaie. Une super façon pour eux de se sentir acteur dans l’aboutissement de ce projet .

Ensuite les banalités, mais super important :

    • Vérifiez les dates de validités de vos passeports.
    • Réservez vos billets (comparez les tarifs des différentes compagnies, étudiez les différents parcours, le nombre d’escale …). Nous n’avons pas eu beaucoup de choix car vivant à la Réunion les options sont minimes. Nous avons du faire Réunion-Maurice, Maurice-Dubaï, Dubaï-Auckland. Les enfants ont été super mais cela a été très éprouvant.
      Réservez votre moyen de locomotion, un an à l’avance si vous le pouvez. Nous l’avons fait 6 mois avant et notre choix était très restreint. Je reviendrai d’ailleur sur ce point dans mon prochain article , car le choix du véhicule à toute son importance. Mes marmailles ne vous diront pas le contraire. Nous sommes, de notre côté, partis en camping-car avec l’agence DétourNZ.
    • Si vous voyagez moins de 3 mois, vous n’aurez pas besoin d’assurance. L’assurance que vous avez avec votre CB est suffisante. N’oubliez juste pas de faire les règlements des billets d’avion et de location avec celle-ci.
  • Faites faire vos permis internationaux. Vous ne pourrez plus vous déplacer en sous préfecture. Il vous faudra dorénavant envoyer votre demande par courrier. Nous les avons reçus en 2 mois donc mieux vaut s’y prendre à l’avance.

Les 6 mois avant de partir

  • Achetez un guide ou deux, mais surtout faites également quelques recherches sur internet, sur les blogs et forums. Je regrette de ne pas avoir trouvé assez de temps avant de partir, pour étudier notre itinéraire et trouver les bons plans. Les guides vous montrent les points stratégiques mais très souvent ces lieux sont prisés par les touristes. Alors que si vous cherchez un peu, vous trouverez des endroits quasi identiques, gratuits et surtout vous serez tranquillou.

Preparation-voyage-famille-Nouvelle-Zelande-5

    • Si vous voulez pêcher la fameuse truite Néo-zélandaise, je vous conseille vivement de réserver votre guide. Nous ne l’avions pas fait avant notre départ et nous nous sommes retrouvé le bec dans l’eau. Mon mari avait fait faire sa canne sur mesure spécialement pour cela et il n’a pas réussi à en sortir une. C’est une pêche très spéciale, et s’il avait pu avoir un guide, le scénario aurait été tout autre. Next time!
    • Vérifiez que vos vaccins sont à jour. Je sais, la NZ ce n’est pas la jungle équatoriale mais s’il vous arrive quelques chose là-bas, les frais médicaux sont très élevés. Au moins ce sera une chose en moins à faire. Demandez à votre médecin traitant de vous prescrire les traitements nécessaire en cas de gastro, otite, angine. Cela vous évitera une voir plusieurs consultations médicales. Si vous devez absolument voir un médecin, n’oubliez pas de prévenir votre mondiale assistance, car sinon ils peuvent refuser de prendre en charges les frais, sachez également que jusqu’à un certain montant, vous devrez avancer les frais.
  • Préparer vous une pochette avec tout les numéros de téléphone, informations dont vous aurez besoin comme l’ambassade de france, la mondiale, la banque (d’ailleurs n’oubliez pas de faire débloquer votre visa pour l’étranger, sinon cela risque d’être la cata), numéros en cas d’opposition… ainsi que les documents dont vous aurez besoin (ex : une copie de vos passeports, les ordonnances si vous voyagez avec vos traitements…)

Un mois avant de partir

    • Faites vos listes. Si vous partez comme nous en déc/janvier, pensez à prendre des vêtements chauds surtout pour les enfants. La météo est parfois déroutante.
    • Pensez à prendre un adaptateur allume cigare pour votre téléphone portable car les prises murales du van ou camper ne fonctionnent que lorsque le véhicule est branché sur le secteur.
    • 3 CHOSES TRES IMPORTANTES : – La couche d’ozone étant absente au dessus de la NZ, n’oubliez pas la crème solaire pour protéger vos petits bambins.
    • Des répulsifs pour moustiques, mais il vous faudra tout de même dès votre arrivée acheter un répulsif spécial contre les sandflies. Ces petites mouches vous mordent et vous laissent avec des démangeaisons atroces pendants plusieurs semaines. Pensez à bien protéger vos enfants surtouts près des cours d’eaux dans l’île du sud.
  • Nettoyez vos chaussures de randonnées avant de les glisser dans votre valise. Ils vous feront ouvrir vos sacs à la douane et vérifiront tous vos articles de rando, pêche… tout ce qui a pu être en contact avec le milieu naturel. Ils sont très à cheval la dessus car il ne faut pas oublié que c’est une île et qu’ils veulent absolument préserver la faune et flore des micro- organismes étrangers.

Et les enfants, et bien il faut les préparer aussi !

    • Leur en parler souvent. Plus vous aborderez le sujet du voyage et de tout ce que cela implique, plus ce sera facile le jour J. Vous pourrez également leur expliquer les différentes étapes du voyage comme l’aéroport, le ou les vol(s), l’ ou les escale(s) et aussi ce qu’est le décalage horaire. Vous pouvez également leur dire qu’ils vont découvrir beaucoup de nouvelles choses comme une nouvelle langue, une nouvelle monnaie mais aussi des supers nouvelles glaces et gourmandises, qu’ils verront de magnifiques paysages et surtout rencontreront des animaux sauvages.
    • Vous pouvez leur faire un calendrier pour les préparer, ils pourront cocher les jours jusqu’au jour J.
    • S’ils n’ont jamais pris l’avion, vous pouvez leur proposer des activités autour de ce sujet, comme leur demander de dessiner l’intérieur de l’avion. Vous pourrez ensuite en discuter et pourrez leur montrer de vraies images et documentaires.
    • Vous pouvez leur expliquer brièvement le déroulement du séjour, leur montrer sur la carte où vous allez ainsi que l’itinéraire que vous avez prévu. S’ils sont en âge de lire et écrire, vous pouvez les orienter vers quelques lectures. Mon grand avait fait quelques recherches et avait présenté en quelques lignes un descriptif du pays à sa classe.
    • Vous pouvez les faire verbaliser, les inciter à vous poser des questions sur votre voyage.
  • Leur dire qu’ils peuvent commencer à préparer leur sac de jouets/loisirs.
    Petits conseils pour cette étape : privilégiez les petits jouets, jeux de cartes, le doudou bien sûr, une livre ou deux ou comme moi un livre avec 25 histoires c’est super pratiques, un cahier et des feutres pour écrire leur aventures ou tout simplement pour dessiner. A vrai dire, ils n’auront pas besoin de grand chose car vous allez être occupé toute la journée. Les enfants seront la plupart du tard dehors et le soir ils seront épuisés. Si vous avez quelques DVD, généralement il y a un lecteur dans les camping cars et cela peut les aider à passer le temps lorsque vous avez quelques heures de route, ou lorsque la météo est capricieuse.

J’ai sûrement oublié quelques petites choses, mais l’essentiel est là. Et surtout un enfant préparé c’est un voyage quasi gagné !
A suivre, les étapes et le récit du voyage

Cet article fait partie du programme Ambassadeurs où nous invitons des familles baroudeuses à partager leur expérience avec la communauté des Petits Baroudeurs.
Ce programme, imaginé par la famille Ours des Petits Baroudeurs est soutenu par des marques qui ont tout compris à l’outdoor en famille !

Banniere-Partenaires-Familles-Baroudeuses

Article précédentBivouac en famille et avec un bébé aux lacs Chéserys
Prochain articleBivouac en famille au Bugey
L'aventure commença il y a 10 ans, à Mayotte lorsque nous nous sommes rencontrés. Nous sommes Denis et Lee, deux amoureux de la nature et des activités en plein air (randonnée , escalade, vélo, balade aquatique, pêche.... ) . Nous aimons voyager et découvrir de nouveaux horizons en mode roadtrip. A la Réunion, depuis plusieurs années maintenant , nous partageons nos passions avec nos aventuriers en herbe, Ronan, 9 ans, endurant et passionné , et Ella, 3ans, chipie et intrépide. Chaque occasion est bonne pour nous évader et explorer notre jolie île qui regorge de mille merveilles. Océan & montagne sont nos terrains de jeu, quand nous ne sommes pas partis au bout du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here