L’été dernier, nous avons eu la chance immense de partir non loin de notre tanière, à Mont Saxonnex en Haute-Savoie pour un séjour Terre d’Aventure qui reste à ce jour, un souvenir fabuleux avec les enfants. Entre pures activités outdoor (escalade, rando…), découverte de la nature et tout simplement partage, nous avons tous vécu une parenthèse enchantée.

Comment, à quelques heure de la maison, avons-nous pu vivre une telle expérience ? Alors même que nous faisons déjà pas mal de choses avec nos oursons… On vous raconte tout ça !

Le séjour en bref et l’âge des participants

Pour commencer, à peine arrivés, l’accueil est extra et la découverte du camp Altipik une très agréable surprise. Cinq tentes trappeur et inuit (rien que leur nom fait rêver) disposées harmonieusement sur un alpage posent le décor de cette semaine qui sera placée sous le signe de la nature et du partage. Bien sûr, les enfants sont comme des fous à découvrir l’hébergement, mais aussi le cadre : de quoi courir et jouer sans risque et au grand air !

Altipik

Nous resterons donc ici 5 nuits avec le programme suivant :  

  • J1 : Randonnée avec les ânes + initiation escalade
  • J2 : Chasse au trésor : la Princesse de Bargy
  • J3 : Randonnée au lac Bénit
  • J4 : Construction d’un tipi + Ruisseling
  • J5 : Randonnée avec les ânes + pêche

Au moment du séjour, Miss Ours a 5 ans et demi et Ours Junior tout juste 4 ans.
Les âges des enfants de notre groupe se situaient entre 4 et 12 ans environ.

Nos 5 (ok 7) coups de coeurs

Difficile de ne retenir “que” 5 coups de coeur tant ce séjour nous a emballés. Voici donc, pas nécessairement par ordre de préférence, ce qui nous a touchés :

  • Remonter une rivière en marchant, sautant, glissant (en mode canyoning à l’envers)
  • Dormir sous tentes, certes, mais cosy, belles et confortable.
  • Nourrir les animaux tous les jours et en profiter pour les caresser à loisir (pour les enfants)
  • Partager d’uniques moments en famille : faire les activités avec ses enfants
  • Apprendre des tas de choses sur la flore de montagne : ce qu’on peut ramasser, manger, cuisiner…
  • Découvrir des activités insolites comme la pêche à la bouteille, par exemple
  • Construire un tipi comme les indiens !

Construction d'un tipi avec les enfants

 
Les activités proposées : un cocktail savamment dosé de rando, découvertes et jeux

Un encadrement parfait

Qui dit activités, dit aussi encadrement. Ici, nous avons eu la chance de partager notre séjour avec Mélanie, accompagnatrice en montagne québécoise dont le peps et la bonne humeur n’ont eu d’égales que ses compétences théoriques et pratiques dans la connaissance de la montagne et la gestion du groupe et des enfants. Bref, chapeau bas !

Les randonnées avec les ânes

Marcher en groupe avec des ânes devient une activité de moins en moins confidentielle. Et c’est tant mieux, car les enfants adorent vraiment cela : le contact avec l’animal, guider, encourager… Ici, nous avions les ânes juste à côté de nous, dans un parc à quelques mètres de nos tentes et ils faisaient partie intégrante du séjour. Nous avons donc pu les observer et profiter de leur présence et bien sûr, partir en balade avec eux, sur leur dos ou à côté. Et cela ne rate pas, la rando devient tout à coup bien plus intéressante en compagnie des copains aux grandes oreilles !

La chasse au trésor

La princesse Bargy est retenue prisonnière par le terrible Estampôyu, à nous de la délivrer ! Munis d’un livret et d’une carte, nous voilà parti à la recherche de la princesse dans le village de Mont Saxonnex et la forêt qui l’entoure. Indices à relever dans les arbres, monuments à repérer, les enfants s’en donnent à coeur joie et travaillent en équipe pour résoudre les énigmes pour que nous réussissions tous ensemble à grimper dans la tour et à délivrer la princesse.

Chasse aux trésors

Initiation à l’escalade

Dans le groupe, la plupart des enfants n’avaient encore jamais grimpé. C’est en compagnie d’un guide de haute-montagne que nous avons donc tous passé l’après-midi au soleil à escalader de gros blocs dans un cadre superbe. Plutôt que d’apprendre la technique, nous avons surtout abordé l’activité d’un point de vue ludique en grimpant sur les cailloux, découvrant de minis grottes et passages amusants, le tout dans une super ambiance avec un guide plein d’humour qui avait surtout l’habitude d’encadrer en toute sécurité des groupes de jeunes enfants.

Initiation escalade enfants

Avec du matériel adapté et des conseils avisés, nous avons tous, parents, comme enfants, passé un chouette moment à “grimpouiller” sur les blocs.

Randonnée au Lac Bénit

L’un des points d’orgue de notre séjour fut la randonnée au lac Bénit – que serait un séjour Terdav sans randonnée ! 500 mètres de dénivelé sur une sortie à la journée avec des enfants qui n’avaient pas tous l’habitude de la marche : ce fut un beau challenge qu’a relevé haut la main notre accompagnatrice Mélanie. D’une part, l’émulation du groupe a entraîné les enfants qui au départ tout du moins ont à peine senti que nous marchions, d’autre part, les multiples pauses pour expliquer ici un arbre, là une plante ont permis à tous d’arriver au sommet. Et je peux vous dire que tous étaient extrêmement fiers de leur ascension !

randonnée famille Lac Bénit

Une fois au lac, et après un pique-nique amplement mérité, Mélanie, telle une Mary Poppins des alpages nous a sorti une bouteille et une corde, sous les yeux médusés des enfants, pour… essayer d’attrapper des poissons. Avec une technique toute particulière, le principe consiste à attraper de petits poissons en jetant la bouteille au loin et en la ramenant petit à petit. Autant vous dire que nous n’avons rien attrapé. Par contre, les enfants se sont tellement régalés à regarder, essayer, tomber (un peu) dans l’eau… que cette sortie fut mémorable.

Activités Lac Bénit

Ruisseling – Canyoning à l’envers et en famille

Clairement notre activité favorite sur la semaine ! Le principe : équipés de combinaisons néoprène comme en canyoning (là aussi, mention spéciale sur le fait qu’Altipik dispose de toutes les tailles de combis, même pour les minis baroudeurs) on remonte le cours d’une petite rivière. D’une part, c’est original, ensuite, c’est vraiment sympa : on se mouille, on sort un peu de sa zone de confort -l’eau est fraîche, les rochers glissants- et surtout, on s’amuse beaucoup ! Tantôt on s’éclabousse, tantôt on part en glissade sur des toboggans naturels, tantôt on se fait un masque à l’argile… Bref, ce fut une aventure, une vraie, et inutile de vous dire que depuis, on étudie la petite rivière à côté de chez nous pour refaire pareil cet été…

Canyoning enfants

Réconfort après l’effort, le goûter nous attendait près d’un chouette chalet à la sortie, avec nos vêtements secs. Petits comme grands, nous nous sommes tout simplement régalés.

Outre les activités proposés, nous avons surtout apprécié les partager avec nos enfants. Loin du concept de mini-club où les enfants s’éclatent d’un côté et les parents de l’autre, ici, nous avons découvert et participé ensemble à des activités originales et ludiques, le tout en étant encadré par une professionnelle hors pair et parfaite dans sa gestion de groupe.

Le retour à la nature, tout simplement

Dormir en tente dans un lieu enchanteur

Pour commencer, l’hébergement est sensationnel : des tentes, oui, mais aménagées tout confort avec du mobilier qu’on dirait taillé par Charles Ingalls lui-même avec des couettes bien chaudes et des tapis tout doux. Mais surtout, des tentes sans électricité ; du coup, exit les écrans (les enfants – et pas seulement les nôtres – ont oublié jusqu’à l’existence de ce mot) ! Et tout simplement, on vit plus dehors, on suit plus facilement le rythme du soleil, on se couche plus tôt.
Le cadre idyllique de la petite clairière où sont plantées les tentes ne fait qu’ajouter au sentiment de plénitude et de reconnexion avec dame nature.

Altipik

S’occuper des animaux

Le séjour ne s’est pas limité à une succession d’activités… Les enfants ont aussi pris le temps de s’enraciner à notre camp car il leur incombait la responsabilité de nourrir les animaux de la petite ferme située, elle aussi dans le camp. Alors non, il n’y avait pas de vaches ni de chevaux, un peu grands pour nos petites têtes blondes, mais une vraie basse-cour, des chèvres, et surtout… des lapins et deux portées de lapereaux ! Ainsi, tous les matins, et tous les soirs, les 6 enfants prenaient très au sérieux leur rôle en allant prêter main forte à Nicole, pour nourrir tous les animaux de la ferme et au passage faire de gros câlins aux petits lapins.

Bargy-Terdav-2

Aparté – mise en garde : Je ne vous cache pas que Miss Ours et la plupart des enfants, ont eu un gros gros coup de blues en repartant et qu’il a fallu négocier pour ne pas adopter un lapin à la maison. On s’en est pas mal tirés avec un lapin en peluche, avec lequel elle dort toujours… Vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenus… 😉

Apprécier la vie en groupe tout en profitant de moments en famille

Certain, le côté “séjour en groupe” peut en rebuter certain, j’écrirai d’ailleurs très bientôt un article sur le sujet, néanmoins, cette semaine nous a tous enchantés, les petits comme les grands. Côté adultes, nous avons rencontré des gens qui partageaient sensiblement les mêmes valeurs que nous (la nature, la randonnée…) et avec qui il fut très plaisant d’échanger. Et pour les enfants, ce furent d’excellents moments en groupe pour jouer, échanger, rigoler… D’ailleurs, j’ajouterai qu’assez naturellement, ce système permet aux parents d’avoir des moment “tranquilles” alors que d’eux mêmes les enfants jouent ensemble tout en profitant quand même intensément de moments en famille.

Apprendre à mieux connaître la nature tout en s’amusant

Savez-vous cueillir un brin d’ortie sans vous piquer ? Savez-vous que c’est un super aliment à manger et qu’on peut déguster l’ortie crue sans se piquer ? Connaissez vous l’oxalis ? Savez-vous qu’avec on peut faire de délicieux milkshakes ?

Sejour-Terdav-enfants-Bargy-2

Bref, voici un petit échantillon des choses que nous avons tous apprises au cours de ce séjour. J’avoue avoir un faible pour toutes ces connaissances autour des plantes sauvages qui peuvent se manger et que du coup, je me suis régalée, au sens propre, comme au figuré !

Cette connexion avec la nature a tellement marqué les enfants qu’ils se sont mis d’eux même en fin de séjour et sans qu’on leur souffle l’idée à faire du land art (créer des composition à partir d’éléments de la nature)… Epatant !

Tout simplement vivre des moments magiques

Sans verser dans les clichés, la veillée au coin du feu en faisant griller des chamallow a eu beaucoup de succès, de même que les petits-déjeuner et les dîners sous le grand tipi. Et en parlant de tipi justement, nous avons même tous appris à construire un tipi (là, c’est Papa Ours qui veut maintenant le sien dans le jardin).

Informations pratiques

Ce séjour a été réalisé dans le cadre d’une collaboration avec l’agence Terres d’Aventure que nous remercions. Néanmoins, le contenu de cet article et notre enthousiasme sont tout ce qu’il y a de plus sincère et honnête.

Il s’agit donc d’un séjour en groupe accessible théoriquement à partir de 5 ans et encadré par un(e) accompagnateur(trice) en montagne.

Vous trouverez toutes infos par ici.

Notre matériel

Autant l’avouer, nous n’avons pas eu un temps de rêve durant notre séjour. Heureusement que nos oursons ont la chance d’être bien équipés ! Du coup, voici ce que nous avions glissé dans leurs affaires (en plus des vêtements de bases)

  • pantalons de pluie Lego
  • veste de pluie Lego
  • pantalon de rando Regatta (qui sèche ultra vite)
  • pantalon de rando Patagonia (qui sèche ultra vite)
  • haut merinos Icebreaker
  • tee-shirt merinos Icebreaker
  • chaussures de randonnée imperméables

Surtout, n’hésitez en commentaire à nous poser toutes les questions qui vous passent par la tête !

5 COMMENTAIRES

  1. ça a l’air hyper sympa.
    A tel point que je suis tout de suite allé sur le site de terre d’aventure.
    Mais quand je suis tombé sur le prix, … 🙁 Je suis vraiment déçu. C’est vraiment réservé à une élite.

    En tout cas, merci pour le partage.

    • Bonjour,
      Merci pour votre message. Je comprends tout à fait votre réaction. Néanmoins, la qualité de l’hébergement, des repas (on est en pension complète et c’est délicieux et équilibré !) et surtout de l’encadrement font que l’on comprend pourquoi on arrive à ce prix.
      Je reste à votre écoute si vous avez d’autres questions.
      Bien à vous,
      Céline

  2. Bonjour, nous avons passé une nuit dans une tente canadienne du camp Altipik. Nous avons adoré ! Une météo très capricieuse aussi mais un bon souvenir pour les enfants et les grands ! Cueillette de champignons dans les bois juste derrière le camp -même non comestibles, rien que de les chercher, les enfants ont adoré, balade et s’occuper des animaux tout un programme…Tout ça pour dire qu’on peut se faire soi-même un joli programme et alléger la note !

  3. On avait beaucoup aimé le camp altipik aussi :), le temps d’un week-end en mode shooting-photo :). Si vous êtes vers Annecy, on y est demain, lundi et peut-être mardi 🙂 : on projette notre film à La Turbine demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here