randonner bébé 2 ans

La randonnée pédestre avec un bébé en âge de marcher requiert quelques conseils spécifiques : un bébé qui marche restera moins longtemps qu’un nourrisson dans l’écharpe de portage ou le porte-bébé de randonnée, mais il ne pourra pas non plus galoper durant des heures ! La rando demeure l’activité idéale : en randonnant, l’enfant va expérimenter son autonomie, découvrir la flore et la faune, appréhender avec les adultes les aléas et les surprises des promenades en pleine nature… ce qui l’aidera sur le chemin de la vie !


randonnée bébé 2 ans

Rythme et distances

Même si votre enfant marche, sachez que jusqu’à 3 ans sa musculature dorsale et abdominale ne lui permet pas une marche continue : attendez-vous à ce que votre enfant marche 25 % du temps total de randonnée pour 3 heures de marche maximum et prévoyez des pauses pour le laisser jouer et découvrir la nature. A partir de 3 ans, vous pouvez miser sur une progression horaire de 1 à 2 kilomètres en moyenne, dans un esprit ludique : fixez un but à la promenade, comme un lac ou un château, prenez le temps d’observer ce qu’il vous montre et n’hésitez pas à user de l’attirail de comptines !

Altitude et dénivelé

Prévoyez un faible dénivelé (maximum 400 mètres de montée) et portez-le dans un porte-bébé adapté dès qu’il montre des signes de fatigue. Veillez à ne pas dépasser 1 800 à 2 000 mètres d’altitude et observez des paliers de repos à partir de 1 000 mètres, en lui proposant régulièrement à boire. Les téléphériques sont aussi à éviter : les montées et descentes sont trop rapides pour les tout-petits et néfastes pour leurs oreilles.

Quel porte-bébé de rando ?

Un enfant de 18 mois à 4 ans sera à son aise dans un porte-bébé dorsal : soit un porte-bébé préformé physiologique possédant un tablier extensible, soit un porte-bébé de randonnée classique en privilégiant ceux qui possèdent des cale-pieds. L’enfant doit être protégé contre le soleil et le froid : gardez en tête que si vous avez chaud à cause de l’effort ou de la charge, lui, reste immobile.

Rando bébé 2 ans

Quels vêtements et équipements de protection ?

Le système des 3 couches reste de mise, pour les adultes comme pour les enfants.

  • Une première couche de contact doit favoriser la respirabilité : un t-shirt technique enfant ou une sous-couche chaude, en fonction de la saison.
  • Une deuxième couche intermédiaire doit tenir chaud, transférer l’humidité à la couche externe et sécher rapidement, comme une polaire enfant.
  • Une troisième couche externe doit protéger du vent, de l’humidité extérieure et évacuer l’humidité intérieure : une veste ou combinaison imperméable et respirante de type Gore-Tex.

Pour bien marcher, votre enfant doit être chaussé pour la randonnée, avec des chaussures légères, solides et antidérapantes, de préférence maintenant bien la cheville. Quelle que soit la saison, pensez à la pluie et au soleil : casquette munie d’un protège-nuque, crème solaire écran total, lunettes de soleil (indice supérieur ou égal à 3). La trousse de secours reste identique à celle des plus petits : voir notre article randonner avec bébé de la naissance à 18 mois.

Le kit du petit baroudeur

A partir de 3 ans, l’enfant apprécie d’être considéré comme un grand : n’hésitez pas à le responsabiliser en lui faisant porter un petit sac à dos avec sa gourde, sa peluche, son goûter. Veillez à une alimentation et une hydratation régulière lors de la randonnée : pour les pauses, une boîte de repas thermos, des gourdes isothermes ainsi qu’une couverture imperméable resteront de précieux alliés ! Chemin faisant, jouez sur la découverte en lui enseignant le respect de la nature : à la recherche de la flore sans la retirer de son milieu et à la poursuite des marques de balisage !

randonner bébé 2 ans

Ces conseils sont destinés à des enfants ne présentant pas de pathologies ou d’allergies contre-indiquées lors de la pratique de la randonnée.

10 COMMENTAIRES

  1. Pour pratiquer la Rando avec un petit de 18 mois en sac et un «grand» de 4 ans qui marche, mes petites astuces: dans le sac, le 3 couches se transforme souvent en Bibendum…du coup, je noue un plaid sur le sac pour réchauffer les petits mollets! Faut juste le prévoir!!
    Sinon la technique du bâton qui occupe les mains de bébé est super (quoique un peu dangereux pour le parent Sherpa!!) Ensuite j’accroche Doudou ou une sucette au sac, comme ça bébé est bien occupé!

    En tout cas, randonner avec des enfants c’est super! :-)

    • Merci Virginie pour ce retour d’expérience !
      Pour la technique du baton et du doudou, on pratique la même, même si, je suis d’accord avec toi, le baton est un poil risqué pour le porteur 😉 En plus, certains sacs sont vendus avec une mini peluche, c’est encore plus pratique.
      Pour le plaid, c’est une très bonne idée, d’autant que le pantalon remonte souvent et que les petits ont les extrémités qui refroidissent assez vite. Ce qui fonctionne aussi, c’est de mettre des jambières en laine. On est en train de tester pour notre petit bout de 11 mois et ça marche pas mal.
      En tous cas merci encore et au plaisir de te lire !

  2. Marchant aussi bcp en montagne mais dans les Hautes Alpes, nous on a les jambière Huggalugs a mettre par dessus le pantalon qui remonte sans arrêt, rayées jaune et grise pour ne pas passer inaperçu! Toujours au fond du sac à dos porte bébé!

    • Alors là, je ne pourrais pas être plus d’accord. On est en train d’en tester en ce moment sur Ours Junior et on trouve cela extrèmement pratique. Tant et si bien qu’on en aura d’ailleurs dans notre boutique !
      Merci pour votre contribution et félicitations pour votre blog et votre boutique.

  3. Avec un petit de 19 mois, quelle distance peut-on espérer parcourir dans la journée?
    Je me pose également la question de la sieste : peut-il la faire en marche dans le porte-bébé ou vaut-il mieux s’arrêter?

    • Bonjour Aline,
      Toutes mes excuses, je me rends compte un peu tardivement que je n’ai pas fait suite à votre commentaire.
      Oui, selon le confort de votre porte-bébé, votre enfant peut tout à fait y faire sa sieste. C’est d’ailleurs à ce moment là que les parents peuvent accélérer un peu, histoire d’avancer un peu.
      Côté distance, cela va vraiment dépendre de votre habitude à marcher avec lui régulièrement ou pas.
      Ce qu’il faut retenir, c’est que s’il ne dort pas, il faut faire une pause au moins toutes les 2 heures. Ensuite, à 19 mois, il aura probablement envie de marcher un peu parfois. A vous ensuite de tester petit à petit et d’adapter vos randonnées en fonction.
      Bonnes balades !
      Céline

  4. Le porte-bébé de randonnée, c’est top mais à partir de 12kg, dur dur pour le dos, non ?
    Perso, j’ai abandonné… des astuces de jeunes mamans marchant seules avec bébé (3 à 3 ans) ?

    • Je te rejoins Céline, il y a clairement un moment critique, vers les 3-4 ans des enfants : trop lourds pour être portés longtemps (ou alors, faut être carrément balèze) et pas assez costauds pour tenir longtemps. Du coup, la solution peut passer par un retour au porte-bébé physio le Boba 4G.
      Bonnes balades !

  5. Bonjour,
    Nous prévoyons de nous balader avec nos 3 enfants cet été…petit problème, nos 2 petits auront 3 ans et presque 2 ans…ils seront tous les 2 au moins partiellement porté…Avez-vous des astuces pour le transport du pique-nique et petit matériel quand les dos des 2 parents sont déjà pris par les enfants?
    Merci!

    • Bonjour Hélène,
      Merci pour votre commentaire. Nous avions eu le même soucis avec nos oursons qui ont 18 mois d’écart. Du coup, nous avions 2 porte-bébé de rando (Poco et Kid Comfort Air) et portions chacun 1 enfant + le matos (pique-nique, change et vêtement au cas où). C’est la période où on se transforme un peu en mulet 😉
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

LAISSER UN COMMENTAIRE