Une escapade originale dans une région encore très sauvage de France : l’Ariège. Suivez Alexis et Isaure et leur deux petits oursons dans leur randonnée de 6 jours à la découverte de l’Ariège en compagnie de Rosa, leur bourriquet d’aventure.

Alexis, né en 1985. Isaure, née en 1984. Domitille, née en 2017. Mayeul, né en 2018. Aventure faisable dès que le bébé et les porteurs peuvent supporter 5 à 6h de rando par jour. Selon nous, dès 3 mois.

Nous avons fait cette randonnée du 17 au 24 août. La période la plus propice est l’été.

La feuille de route

  • J1: Départ de Prades, pour aller à Belcaire
  • J2 : Un tour au dessus de Belcaire au pic du midi et Roquefeuil
  • J3: De Belcaire à Comus par la col de la Lancise et le col de la Gargante
  • J4: De Comus au refuge du Chioula parla col de Marmare
  • J5: Tour autour du refuge de Chioula
  • J6 : du refuge du Chioula à Prades par Montaillou

Les coups de coeur

Vous tomberez probablement sous le charme de cette région encore sauvage et paisible. Un cadre idéal pour baroudeur en toute tranquillité en famille, laisser les enfants gambader, toucher, sentir et découvrir la nature. La compagnie de l’âne est aussi une expérience à part entière. Il apporte une aide précieuse quand les jambes sont fatiguées et il comblera le manque de la grosse peluche à qui faire des câlins pour les petits !

Les coups de mou

En s’aventurant sur des randonnées itinérantes et en bivouac, il faut savoir mettre son confort de côté. Même si vous ne verrez jamais autant d’étoile dans le ciel, l’hôtel lui n’en aura pas. Les nuits seront souvent courtes et pas toujours réparatrices, surtout pour les parents car les petits, bien fatigués de leur marche et de leurs découvertes de la journée tomberont dans les bras de Morphée.

L’Ariège n’est malheureusement pas réputé pour son soleil méditerranéen, il faudra donc avoir jouer avec la pluie et être patient. Savoir accepté les éléments et la nature, c’est aussi ce que l’on recherche en s’aventurant sur les sentiers de randonnée non ?

Oubliez les supérettes au coin du sentier, les ravitaillements ne sont pas fréquents et il sera important de bien prévoir suffisamment de vivre pour ravitaillier les estomacs.

Les indispensables

Le bivouac est l’art de ne savoir emporter que le nécessaire, et il est d’autant plus fin quand il s’agit de bivouaquer avec des enfants… Il faudra savoir dire non à la caisse de Lego, à la famille peluche ou à la draisienne. Même si l’âne permet de porter le plus lourd, l’itinérance est aussi un retour à l’essentiel donc n’emportez que le nécéssaire.

Comment on va faire rentrer ça dans les sacs ?

Selon nos randonneurs aguerris, il vous faut un tarp. Il vous permettra de faire des pauses pique-nique au sec, de dormir au sec et de protéger les affaires sur l’âne en cas de pluie. Si vous partez avec un petit, le porte-bébé de randonnée sera indispensable ! Attention à bien le choisir pour qu’il soit confortable et sécurisé pour bébé mais aussi confortable pour le porteur ou la porteuse, c’est à dire… Vous 😉

Enfin, prévoyez une popote pensée pour les enfants. Même s’ils adorent manger avec les doigts, il est important d’avoir des couverts, une assiette et une gourde adaptés à leurs petites mains.

⟼⟼⟼⟼⟼⟼⟼
Les Petits Baroudeurs, c’est aussi une boutique, où nous testons avec nos enfants tous les produits que nous dénichons avec amour et attention pour vous faciliter l’aventure en famille !
➳➳➳ Je vais voir la boutique

L’aventure

Tout commence à Prades, accompagnés de leurs petits baroudeurs Domittille (2ans) et Mayeul (1an) et de Rosa, l’âne, Alexis et Iseure s’apprêtent à arpenter les sentiers de l’Ariège pendant 6 jours. Au programme : des journées de marche, des découvertes de la faune et de la flore, des nuits en tente, des feux de camp… Bref, l’aventure !

Randonner en bivouac en autonomie signifie que devoir porter tout son matériel, autant vous dire qu’avec des enfants les charges peuvent vite être importantes. Surtout avec un petit qui doit être porté en porte bébé ce qui monopolise un porteur. C’est là que tout l’avantage de l’âne arrive ! Il pourra porter sans mal tout le matériel de bivouac et il ne se plaindra pas (enfin peut être mais on ne comprend pas).

Toute la famille et notre âne !

Au delà de l’aspect utilitaire, randonner avec un âne est une expérience très forte pour les enfants. Il motive les enfants, sa présence permet aussi de les sensibiliser aux animaux, d’être plus attentionnés, calmes et de maitriser leurs comportements face aux animaux. En cas de coup de mou, il sera aussi là pour recevoir un gros câlin et remotiver les troupes !

Les bonheurs simples du bivouac : se réchauffer autour d’un feu de camp

Il faudra cependant savoir s’armer de patience… La marche peut parfois ne pas être très motivante pour les petits. La présence de l’âne peut les aider à se motiver ou encore jouer à des jeux pour faire passer le temps sans qu’ils ne s’en rendent compte. Les célèbres “devine à quoi je pense”, compter jusqu’à 1000 (en passant de 10 à 1000 ça va plus vite), ramasser des trésors le long du chemin seront faire mettre un pied devant l’autre aux petits baroudeurs.

Le format de voyage sur plusieurs jours permet aux enfants de mettre en place leur petites routines du quotidien, et l’itinérance apporte son lot de surprises. Chaque pas est l’occasion de découvrir de nouvelles choses : des nouvelles plantes, des animaux, des insectes, traverser des forêts puis arriver sur un beau panorama…

C’est aussi un pas de plus qui nous rapproche du moment temps attendu : le montage du camp ! Trouver un endroit calme et à l’abris, planter la tente, ramasser du bois en famille, aider papa et maman à faire du feu. Pour enfin se blottir ensemble réchauffés par les flammes avant d’aller s’emmitoufler dans son duvet de repartir pour une nouvelle journée.

Niveau budget

Les vacances en bivouac permettent de limiter le budget pour les hébergements. Pour 5 nuits, nos aventuriers auront déboursé 75€. La location d’un âne pour 6 jours revient à 304€, mais il apporte véritablement de l’aide pour porter les lourdes charges et offre une expérience unique pour les enfants.

En conclusion,

Pour des vacances originales en pleine nature, la randonnée accompagnée d’un âne peut être une très bonne solution qui allégera le dos des parents et apportera un peu de réconfort et un aspect ludique à la marche pour les enfants ! L’Ariège offre un terrain de jeux sauvages mais facilement praticable en famille grâce à ses sentiers larges et peu techniques.

Hey, si on équipait vos petits baroudeurs ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous dénichons avec soin et amour les produits utiles à vos aventures en famille. Nous les testons avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et nous ne sélectionnons que les meilleurs produits pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour une randonnée en famille :

chapeau pour enfants pour les activités extérieures
Chapeaux et vêtements été
➳Je découvre
sac à dos de randonnée enfants
Sacs à dos enfants
➳Je découvre
sandales de marche enfants
Sandales et chaussures de rando
➳Je découvre
Tente de randonnée légères 4 places MSR
Tentes familiales légères
➳Je découvre

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here