Vous inspirer, vous conseiller, vous équiper Livraison offerte dès 75€ d'achats
Vêtements
Vêtements de randonnée enfant Polaires et doudounes
Vêtements imperméables Vêtements du quotidien
Accessoires Maillot de bain et anti-UV Vêtements anti-insectes
Vêtements de pluie A découvrir
Chaussures
Chaussures de randonnée Je découvre
Equipement
Lunettes de soleil enfant Protection anti-insectes enfant
Sac à dos d'école Hygiène et premiers soins Puériculture nomade
Cartables ergonomiques Je découvre
Portage
Porte-bébé de randonnée
Veste de portage
Accessoires de portage
Activités
Randonnée Camping et bivouac Repas et pique-nique Escalade enfant
Equipement ski enfant En Voyage Plage et eau Glisse urbaine
Cyclo Jeux Lecture
Randos d'automne Nos idées
Marques
Nos conseils pour voyager avec un bébé en avion

Jeunes ou futurs parents, vous avez envie de continuer à partir en voyage même avec un petit bout. Vous envisagez ainsi de prendre l’avion, et vous vous posez beaucoup de questions. À quel âge est-il possible de voyager avec un bébé en avion ? Comment se passera le vol ? Et bien d’autres. Bouclez vos ceintures, nous faisons le point sur la question : retrouvez tous nos conseils pour voyager avec un bébé mais cette fois-ci en avion !

À partir de quel âge un bébé peut-il prendre l’avion ?

Dès la sortie de la maternité, vous pouvez prendre l’avion avec votre petit bouchon. Néanmoins, sur la plupart des compagnies, voyager avec un bébé en avion n’est possible qu’à partir de 7 jours. Pour éviter de lui faire courir un quelconque risque, il peut toutefois être préférable d’attendre que votre petit bouchon ait 1 mois avant de voyager en avion, surtout si ce n’est pas très urgent. Il aura alors reçu ses premiers vaccins. C’est d’autant plus valable si vous envisagez de faire un très long voyage. Quoi qu’il en soit, soyez rassuré : si cela peut faire un peu peur de partir avec un nourrisson, c’est plus simple qu’avec un grand : le bébé tout frais aura plus de chance de dormir une bonne partie du vol.

Faire un long vol avec bébé

Partir loin avec un petit bébé est donc possible. Il y a cependant quelques astuces que l’on a mises en place quand nos oursons étaient petits pour que voyager avec un bébé en avion sur des vols long-courriers se passe le plus facilement possible :

  • Quand vous réservez vos billets, évitez autant que faire se peut les vols avec escale ou transfert. En plus de rallonger la durée du voyage, il faudra aussi gérer les temps d’attente à l’aéroport, avec un bébé plus ou moins coopérant. Préférez les vols directs ;
  • Privilégiez les vols de nuit : bébé pourra ainsi dormir plus facilement une partie du voyage ;
  • Réservez un berceau pour votre bébé : c’est possible sur les vols long-courriers pour les petits bouts de moins de 10 kg. Vous serez placés au premier rang, là où les berceaux sont suspendus au mur… et où vous avez la place pour avancer les jambes : cela a du bon de voyager avec un bébé en avion ! En revanche, vous devez vous y prendre à l’avance, car ils sont très prisés ;
  • Choisissez un siège côté hublot : c’est plus confortable. Cela permet d’avoir un appui quand vous avez bébé dans les bras. Tout cela étant dit, pour nos premiers vols longs avec les loupiots, nous avons volé de jour et avec escale… Et nous avons survécu. Mais clairement, nous n’avons rien fait d’autre du vol que de nous occuper de nos loulous.

Donc, attendez-vous à ce que votre vol soit plutôt actif. On se lève plusieurs fois avec un tout-petit que ce soit pour l’endormir, le changer ou lui faire se dégourdir les jambes (et courir après lui parce qu’il veut visiter tous les sièges de l’allée…). 

Quelles sont les formalités pour voyager avec un bébé en avion ?

Quels papiers pour prendre l’avion avec un bébé

Voyager avec un bébé en avion nécessite d’avoir des documents. Ces derniers dépendent de votre destination. En ce qui concerne la France, aucun document n’est normalement nécessaire mais la majorité des compagnies aériennes demandent la carte d’identité. Pour les autres destinations, il vous faudra obligatoirement pour votre petit bout :

  • Sa carte d’identité en cours de validité : pour les voyages dans les pays de l’UE ou de l’espace Schengen ;
  • Son passeport valide : en dehors de l’UE ;
  • Son passeport et son visa : dans certains pays du globe. Parfois les autorités demandent même que le visa soit encore valide 6 mois après la date de votre retour ;
  • Une autorisation de sortie de territoire (AST) en plus si vous voulez voyager avec un bébé en avion et que vous n’êtes pas le parent. Un des titulaires de l’autorité parentale devra signer ce document Cerfa 15646*01 et vous devrez prendre une copie de sa pièce d’identité.

Où que vous alliez, prenez votre livret de famille. Bien que légalement on ne peut pas exiger que vous le présentiez, mieux vaut l’avoir que de rester coincés dans un aéroport. En effet certaines compagnies sont un peu tatillonnes … Quant au carnet de santé, c’est l’indispensable pour voyager avec un bébé en avion, en France ou à l’étranger. On ne sait jamais ! Attention : n’attendez pas le dernier moment pour faire faire ces documents. Les délais pouvant varier, anticipez !

Enfin, pensez à faire le point sur votre assurance de voyage. Une assurance est incluse avec votre carte bancaire, mais elle peut ne pas suffire. Il faut souvent prendre une assurance voyage multirisque pour pallier toutes les éventualités, notamment le rapatriement en cas de problème de santé sur place. Aucune démarche n’est à faire en cas de pépin dans un pays de l’UE grâce à la Carte européenne d’assurance maladie (il faut en faire la demande avant votre départ).

Quel est le prix d’un billet d’avion pour un bébé ?

Bonne nouvelle, voyager avec un bébé en avion représente un coût peu élevé. Cela dépend néanmoins des compagnies. Certaines d’entre elles comme Air France font d’énormes réductions sur le billet si bébé voyage sur les genoux : vous ne paierez que 10 % de son prix. Au-delà de deux ans, vous serez obligés de prendre un billet, qui vous coûtera 70 à 80 % du tarif adulte. Avant de réserver vos billets d’avion, comparez donc les tarifs des différentes compagnies pour votre bébé. N’oubliez pas que, quel que soit le prix du billet, il faudra ajouter les taxes d’aéroport qui, elles sont bien dues, que votre bébé ait 1 mois ou 24.

Faut-il réserver un siège dans l’avion pour bébé ?

  • Jusqu’à 2 ans, pour voyager avec un bébé en avion, pas besoin de réserver un siège. Votre enfant pourra être sur vos genoux. Un dispositif d’appoint sous forme de ceinture qui s’accroche à la vôtre est prévu pour le décollage et l’atterrissage. Précisez à la réservation que vous voyagez avec un bébé !
  • Avant 2 ans, vous pouvez néanmoins réserver un siège, qui vous coûtera le même prix que pour les plus de 2 ans. Cela peut être plus pratique durant le voyage, par exemple pour déposer vos affaires. Un siège auto homologué, adapté à votre enfant, peut être une bonne solution pour qu’il soit bien installé. Cela évitera en plus d’avoir à en mettre un en soute. Si vous envisagez de voyager avec un bébé en avion relativement souvent, sachez qu’il existe des modèles auto gonflables homologués qui sont à la fois légers et compacts.
  • Pour les bébés, la bonne idée c’est de réserver un berceau. Situé sur la paroi de l’avion, vous serez au premier rang avec votre bambin. Ils sont prévus, en fonction des compagnies, pour les petits bouts de moins de 9 mois ou 10-11 kg et qui font moins de 70 ou 80 cm. Une solution pratique sur les longs courriers pour laquelle il faut cependant s’y prendre à l’avance. À noter que sur certaines compagnies, il s’agit seulement d’une pré réservation. Les berceaux sont attribués au moment de l’enregistrement, les plus jeunes bébés étant prioritaires.

Avant le vol : à l’aéroport

Avant de voyager avec un bébé en avion, il y a l’étape de l’aéroport et de l’embarquement. Au fur et à mesure de nos voyages, nous avons trouvé des idées et mis en place quelques astuces pour que tout se passe sereinement pour nous comme pour vos loupiots.

L’embarquement avec un bébé

Prévoyez large et arrivez à l’avance à l’aéroport pour l’enregistrement : un imprévu n’est jamais exclu avec un petit bout. N’oubliez pas de le changer avant l’embarquement : vous serez plus à l’aise que dans l’avion où vous risquez d’attendre un peu avant le décollage. Utilisez aussi ce temps pour « fatiguer » un peu les bébés plus grands avant de monter dans l’avion. Jeu, chanson, ils ont besoin de se dégourdir les jambes. Les valises du type Trunki sont super chouettes d’ailleurs pour occuper les petits dès 3 ans (et en plus on peut les tracter).

Prêts à embarquer !

D’un point de vue pratique, votre bébé devra sortir de la poussette pour passer le portique de sécurité, afin qu’elle soit contrôlée, mais pourra rester dans vos bras si vous ne pouvez pas faire autrement. S’il marche, il devra en revanche le passer tout seul. Un porte-bébé peut être super utile, surtout si vous avez déjà un autre enfant à gérer. On peut ainsi sortir les papiers si besoin et récupérer les affaires après contrôle plus facilement.

Enfin, les familles avec jeunes enfants bénéficient d’un embarquement prioritaire : l’équipage vous invitera à embarquer en premier dans l’avion. L’idée paraît sympathique… mais attendre dans un endroit clos avec un bébé n’est pas forcément très confortable. Mieux vaut parfois attendre mais être plus libres de bouger avec votre enfant.

Quels bagages prendre en cabine et en soute

Voyager avec un bébé en avion demande un peu de matériel. Heureusement, la majorité des compagnies offre la possibilité de mettre un ou deux articles de puériculture en soute pour les petits de moins de 2 ans et ce, gratuitement (pensez à les étiqueter). Renseignez-vous auprès de votre compagnie avant le départ ! Porte-bébé de rando, lit parapluie et tous les bagages encombrants vont en soute, à moins par exemple que votre poussette soit compacte et sous réserve qu’il y ait de la place pour la stocker en cabine. Chez Air France, elle ne doit pas dépasser 15 x 30 x 100 cm pour un modèle canne et 55 x 35 x 25 cm pour un pliable. Elle remplace alors le bagage en cabine de votre enfant.

voyager-avec-bebe-avion-embarquement

Pour les petits bouts de moins de 2 ans, on a droit à un bagage de 12 kg en cabine. Il devra par contre respecter des dimensions strictes. Pour la soute, le poids maximal de la valise est de 10 kg. À noter que les bagages de bébé en soute peuvent parfois être payants (assurez-vous-en avant votre départ, cela évite les mauvaises surprises). À partir de 2 ans, votre enfant a droit au même nombre de bagages que vous. Là encore, mieux vaut se renseigner auprès de votre compagnie aérienne quand on voyage avec un bébé en avion. Les poids et dimensions autorisés peuvent varier d’une compagnie à l’autre.

Pour éviter de vous encombrer ou de payer un supplément bagage, ne vous surchargez pas pour voyager avec un bébé en avion. En effet, vous pourrez sûrement louer du matériel sur place. Il nous est même arrivé d’acheter un siège auto premier prix durant un de nos voyages pour éviter d’en trimballer un partout. Certains loueurs de voitures proposent également des sièges auto pour les enfants.

Pendant le vol

Bagage : que mettre dans la valise cabine de bébé

Pour voyager avec un bébé en avion sereinement, anticiper reste le mot d’ordre. Pour le vol, prévoyez de quoi prendre soin de votre petit bout. Optez pour un grand sac à langer pratique : votre bébé a droit à un bagage cabine même s’il voyage sur vos genoux. Vous y mettrez :

  • Ses repas pour la durée du vol ;
  • Une tenue de rechange ou deux ;
  • Une petite trousse de premiers secours bébé (sérum physiologique, antidouleur…) ;
  • Quelques jeux et jouets en fonction de l’âge (autocollants, livre…) ;
  • De quoi le changer (couches, liniment, cotons ou lingettes, tapis à langer) ;
  • Une petite couverture pour le réchauffer.

Emporter de la nourriture pour bébé en avion

Lorsque vous envisagez de voyager avec un bébé en avion, vous devez prévoir tout ce qu’il faut pour ses repas, en fonction de son mode d’alimentation : eau, lait en poudre, petits pots, biberon, etc. On n’oublie pas le bavoir ou les langes !

Côté réglementation, les aliments pour bébé, au même titre que les médicaments avec ordonnance si votre enfant a un traitement, sont autorisés en cabine sans restriction. Vous pourrez également prendre une bouteille d’eau sans problème.

Point pratique : ne vous embêtez pas avec un chauffe-biberon, il y a toujours la possibilité de réchauffer le repas de votre petit bout d’une manière ou d’une autre à bord. Les hôtesses sont habituées à voir des parents voyager avec un bébé en avion ! Et si vous avez envie de faire simple, il est possible de réserver un repas enfant mais il faut le faire généralement 24h avant le départ.

Comment habiller bébé pour le voyage

Habillez suffisamment votre petit bout durant le vol : il peut avoir froid avec la climatisation. Chaussettes, petit pull, ne lésinez pas. L’idéal : lui mettre plusieurs couches, pour ajuster sa tenue en fonction de la température dans l’avion. Aussi, privilégiez les vêtements super confortables et extensibles : pour les tout-petits, on sort la grenouillère sans complexe !

Occuper bébé en avion

Ne surchargez pas votre sac de jouets : les petits bouts sont curieux ! Votre bébé va observer tout son environnement… S’il ne dort pas ! Il risque effectivement de passer une bonne partie du vol à dormir, surtout si vous avez choisi de voyager de nuit. Pour les moments d’éveil, exit les jouets trop bruyants, qui risquent de vous attirer les foudres des autres voyageurs. Optez plutôt pour ses peluches, doudou, hochet ou livres préférés, que vous prendrez le soin de sortir progressivement, pour l’occuper le plus longtemps possible.

voyager-en-avion-avec-bebe-hublot
En profiter pour regarder la vue par le hublot

La bonne idée pour voyager avec un bébé en avion sereinement : choisissez le côté hublot lorsque vous voyagez de jour, votre petit bout aura de quoi s’émerveiller en regardant les nuages ! La tablette, même si on n’est pas fondamentalement pas très fans, peut tout de même sauver sur un vol un peu long pour les plus grands bébés. Enfin, on n’hésite pas à prendre un porte-bébé ou une écharpe de portage pour le vol. En cas d’insomnie de votre progéniture, vous pourrez dégainer l’arme fatale pour l’endormir en vous promenant dans l’allée de l’avion.

Protéger les oreilles de bébé

Voyager avec un bébé en avion demande quelques petites précautions. Tout comme nous, les petits bouts peuvent être sensibles aux changements de pression, particulièrement au moment du décollage et de l’atterrissage. Pour pallier ce désagrément :

  • Faites-le téter, si vous l’allaitez, à ces moments-là et régulièrement durant le vol ;
  • Donnez-lui une tétine ;
  • Ou faites-lui boire un peu d’eau au biberon.

Aussi, gardez-le bien contre vous pour le rassurer. En cas de rhume, attention : mouchez-le bien avant le départ. Et si une otite s’invite à J-24h, abstenez-vous de partir : cela peut être dangereux pour les tympans de votre petit bout. Prenez vos précautions en allant faire un petit contrôle la veille du départ chez votre médecin.

Quid du décalage horaire pour bébé

Sur les longs courriers, vous risquez d’être confrontés à un décalage horaire important. En tant que parents, on se demande, quand on décide de voyager avec un bébé en avion, comment il va en être impacté et comment vont se passer les premiers jours du voyage. Rassurez-vous, ce décalage n’affecte pas les tout petits bouts de moins de 6-7 mois. En effet leur horloge biologique interne n’est pas encore bien réglée. Pour les bébés plus grands en revanche, il faudra au moins 48 heures pour qu’ils se fassent à ce nouveau rythme jour/nuit.

Afin de pallier le jet lag, exposez-le au max à la lumière les premiers jours. Les siestes de la journée ne doivent pas se faire dans le noir total, contrairement à la nuit. Les repas aux horaires de votre destination sont aussi un bon moyen de s’acclimater. Respectez également autant que possible son rythme : plus il est fatigué, moins il dormira la nuit !

Voyager seul(e) avec un bébé en avion

Pour voyager avec un bébé en avion tout.e seul.e, il faut user de malice. Le but est d’être le moins chargé.e possible. On opte donc pour une poussette super compacte comme la Yoyo, ou, moins encombrant, un porte-bébé physiologique qui permet d’avoir les mains libres. Côté valise, choisir une valise à roulettes est indispensable.

Nos derniers conseils

Gardez en tête que le bien-être de bébé est primordial durant le vol : écoutez-le au maximum, et prenez le temps de le rassurer. Et surtout, ne vous occupez pas des regards des autres passagers si bébé est bruyant ou pleure. C’est un bébé ! Et ce qui compte c’est que vous soyez là pour lui. Alors relax ! Et puis sincèrement, ça va bien se passer : si vous êtes cool, bébé le sera aussi. Il y a tellement à voir, qu’il a fort à parier qu’il restera plutôt calme, émerveillé par toutes les découvertes et les gens qui l’entourent.

Bon voyage !

HEY, SI ON ÉQUIPAIT VOS PETITS BAROUDEURS ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous dénichons avec soin et amour les produits utiles à vos aventures en famille. Nous les testons avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et nous ne sélectionnons que les meilleurs produits pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour voyager avec un bébé en avion :

Sacs à langer nomades
Je découvre
Biberons en inox
Je découvre
Sièges auto gonflables
Je découvre
Céline Lacombe

Céline Lacombe

Amoureuse des montagnes et des voyages, Céline est heureuse dans sa tribu familiale avec ses mini baroudeur et son homme. La création des Petits Baroudeurs est la suite logique de sa passion pour sa famille et pour l’outdoor.

Plus d'articles de Céline Lacombe

Pour encore plus d'aventures !

Conseils et astuces

Céline Lacombe

Nos conseils pour voyager avec un bébé

Depuis que vous êtes devenus parents, c’est votre vie entière qui a changé. En revanche, votre envie de voyager, elle,...

Conseils et astuces

Céline Lacombe

Faire du ski de fond avec une remorque

Cette année, faute de remontées, beaucoup d’amoureux de la montagne font preuve de créativité pour profiter des joies de la...

Conseils et astuces

Kids Outdoor Trips

Construire un igloo avec des enfants

Kids Outdoor Trips, c'est une charmante petite famille qui vient de rejoindre notre programme Ambassadeurs ! Découvrez à travers cet...

Laissez un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

*Champs requis