Préparer un voyage à vélo en famille : nos conseils
Vous inspirer, vous conseiller, vous équiper Livraison offerte dès 75€ d'achats
Vêtements
Vêtements de randonnée enfant Polaires et doudounes
Vêtements imperméables Vêtements du quotidien
Accessoires Maillot de bain et anti-UV Vêtements anti-insectes
Vêtements de pluie A découvrir
Chaussures
Chaussures de randonnée Je découvre
Equipement
Lunettes de soleil enfant Protection anti-insectes enfant
Sac à dos d'école Hygiène et premiers soins Puériculture nomade Masque anti-covid enfant
Cartables ergonomiques Je découvre
Portage
Porte-bébé de randonnée
Veste de portage
Accessoires de portage
Activités
Randonnée Camping et bivouac Repas et pique-nique Escalade enfant
Equipement ski enfant En Voyage Plage et eau Glisse urbaine
Cyclo Jeux Lecture
Randos d'automne Nos idées
Marques
Nos conseils pour préparer un voyage à vélo en famille

Vous avez envie de vous lancer dans un premier voyage à vélo en famille mais vous vous posez encore mille et une questions ? Découvrez tous nos conseils pour préparer au mieux votre voyage et partez pédaler avec vos enfants !

Organiser son voyage à vélo en famille

Avant toute chose, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de partir à vélo avec des enfants, même s’ils sont jeunes ! La famille n’est pas une contrainte en elle-même, ni l’âge et le nombre d’enfants, cela nécessitera juste un peu d’organisation. Comme toujours en voyage, les enfants facilitent les échanges avec les autres, ce qui est aussi valable pour une aventure à vélo en famille ! C’est une très bonne occasion de leur faire découvrir le patrimoine culturel dont regorge notre beau pays, mais également la faune et la flore qui nous entourent.

voyage-a-velo-en-famille-organisation

En plus, le voyage à vélo a un impact limité sur l’environnement : un bon moyen de sensibiliser les marmots et de leur montrer les bons gestes pour protéger la nature. Quoi de mieux pour les ouvrir sur le monde qui nous entoure que de passer plusieurs heures à pédaler au grand air ? Si on aime partir à l’aventure, le vélo est idéal, alors même qu’on ne peut pas tout porter comme en rando. 

Et si on veut s’inspirer et se rassurer, un bon moyen de le faire est de partir à la recherche d’informations et de récits d’autres familles ayant déjà tenté l’aventure. Enfin, associez les enfants à la préparation du voyage et ils seront tout excités d’y prendre part !

Combien de temps partir ?

Évidemment, si on est débutant, il vaut mieux y aller petit à petit et prévoir une itinérance de quelques jours seulement, plutôt proche de chez nous. Cela permettra de voir si l’aventure plaît à tout le monde, avant de se lancer dans un plus grand voyage à vélo en famille ! Et en plus, vous pourrez facilement vous rendre compte du poids de l’équipement, mais aussi du nombre de kilomètres qu’il est possible de faire avec des enfants, et ajuster les derniers éléments avant le voyage.

A quelle période partir ?

Concrètement, même si on peut partir n’importe quand, l’idéal reste quand même d’attendre les beaux jours car la météo sera plus clémente. Cela signifie moins de vêtements à prévoir, et plus de chances de pédaler au sec ! Votre budget est également un élément à prendre en compte, car si vous n’avez pas prévu de camper, mais de dormir dans des hébergements “en dur”, les prix peuvent vite grimper en pleine saison.

Bien choisir son itinéraire vélo

Que vous partiez deux jours ou une semaine, le choix de l’itinéraire est un élément important dans l’organisation de votre voyage à vélo en famille. S’il s’agit de votre première aventure, ou que vos marmots sont petits, il vaut mieux privilégier les voies vertes et les parcours faciles, si possible sans circulation. Il existe notamment des itinéraires cyclables sécurisés le long des canaux ou sur d’anciennes voies ferrées, qui sont idéaux pour débuter. L’essentiel est de choisir un circuit adapté aux capacités de chacun, surtout si on pédale avec de jeunes enfants. Un conseil, commencez par des étapes un peu plus courtes, cela permet de se mettre dans le bain ! 
Il existe plusieurs moyens de tracer son itinéraire à vélo :

  • Utiliser Google Maps en se mettant “en mode vélo”, pour repérer les différentes pistes cyclables et voies vertes
  • Aller sur le site de France Vélo Tourisme et ajouter chaque étape du trajet qu’on a prévu.

En pédalant, vous allez sûrement croiser la route d’un château, d’un parc…Profitez-en pour vous y arrêter ! Cela permettra de faire des haltes et de vous reposer, mais aussi de dégourdir les jambes des loupiots qui se trouveraient dans une remorque ou un siège vélo. Il est également possible de prévoir l’itinéraire de son voyage à vélo en famille en fonction des lieux qu’on aura repérés pour dormir, selon les distances à parcourir entre chaque étape.

Découvrez quelques-unes de nos itinérances favorites à vélo, testées et approuvées par nos familles ambassadrices, ou par nous mêmes, la famille Ours :

Choisir son type de couchage

Partir sur plusieurs jours implique de devoir choisir un ou plusieurs moyens d’hébergement pour la nuit. Différentes solutions s’offrent alors à vous, et le choix dépendra de vos habitudes, de vos envies, mais aussi de la durée de votre aventure à vélo, et de la saison.

Faire du bivouac

Si on est adepte du bivouac, on peut tout à fait associer nuit sous la tente et itinérance à vélo ! Mais attention, cela fait tout de même bien plus de matériel à transporter, et demande un peu d’organisation. Là encore, cela dépendra de l’âge des loupiots, mais aussi de la période à laquelle on a prévu de partir. Camper pendant son voyage à vélo en famille comporte tout de même certains avantages : on n’est pas enfermé dans une chambre, les enfants se font vite des copains… et ça donne un petit côté aventure ! Privilégier les petits campings familiaux permettra d’être plus tranquille et d’avoir plus de chances de trouver un emplacement de dernière minute. Et puis, les enfants pourront courir partout pendant que les plus grands installent le campement.

voyage-a-velo-en-famille-bivouac
Bivouaquer pendant une itinérance à vélo

Nous on adore dormir dans les “prêts à camper”, car ils rassemblent tous les avantages du camping. Ils nous permettent d’être dehors et de faire notre nourriture, mais en ayant tout le nécessaire fourni : les draps, la tente, de quoi cuisiner…Ils existent sous forme de mobil-homes, mais ce qu’on préfère, c’est carrément les tentes trappeurs, qui nous font nous sentir comme des aventuriers !

Aller à l’hôtel

Pour ceux qui préfèrent dormir avec un vrai toit au-dessus de la tête, vous pouvez opter pour un autre moyen d’hébergement. Il y a toujours la possibilité d’aller à l’hôtel, ce qui évite d’avoir à planter la tente le soir et permet d’avoir l’esprit un peu plus tranquille. En plus, ça allège le chargement car pas besoin d’emporter tout le nécessaire de camping. L’inconvénient, c’est en revanche d’être enfermé et de devoir ressortir de la chambre pour les repas, ce qui n’est pas forcément l’idéal avec des loulous fatigués de leur journée à vélo. Sinon, il reste encore la solution de louer un Airbnb, où là au moins on peut se cuisiner de bons petits plats.

Le bivouac en voyage à vélo

Si vous êtes fans des nuits sous la tente avec vos loupiots, et que porter (ou tirer) un chargement de plusieurs kilos ne vous fait pas peur, alors le bivouac pendant votre voyage à vélo est fait pour vous ! Le gros avantage de ce mode de couchage est de pouvoir se poser à peu près où on veut, en veillant toujours à respecter les endroits autorisés. En plus, cela évite d’avoir un horaire imposé. Et puis surtout, il y a un côté nature qui ravira toute la famille, car il faudra dénicher le spot parfait où planter la tente. Par contre niveau confort, il n’y aura pas de douches ni de sanitaires comme au camping. Pensez donc à vous poser près d’un lac ou d’une rivière, si vous voulez faire un brin de toilette.

voyage-velo-en-famille-bivouac

Ce qu’il faut savoir

Il y a tout de même certaines choses à savoir avant de se lancer. Premièrement, privilégiez un équipement confortable, qui permettra de se reposer efficacement après une longue journée de pédalage. Et si en plus il est léger et compact, il prendra moins de place dans les sacoches. On fonce donc sur des matelas et sacs de couchage de qualité

Ensuite, qui dit bivouac, dit forcément, tente ! Le mieux est d’en prendre une suffisamment grande pour toute la famille, avec assez d’espace pour y rentrer les sacoches et éviter de se retrouver vite à l’étroit. Et si en plus on choisit une tente de randonnée légère, on gagne quelques kilos non négligeables sur le poids total du chargement.

Comme pour un bivouac en montagne, bien sûr on respecte l’environnement qui nous entoure, on ramasse tous nos déchets, on efface les traces de feu…Et on en profite pour montrer tous ces beaux gestes à nos loupiots.

Les repas

Pour ce qui est des repas, on prévoit toujours de quoi tenir quelques jours, surtout si on sait qu’on ne va rien pouvoir acheter pendant un moment. Côté petit déj, on ne se prend pas la tête ! Soit on emmène un peu de lait en poudre pour les oursons, soit on se motive et on pédale jusqu’au prochain café.

Et voilà ! Vous savez l’essentiel pour faire du bivouac lors d’un voyage à vélo en famille. Il n’y a plus qu’à trouver le spot parfait où planter la tente ! Et pour être sûr de bivouaquer dans un endroit réglementé, on s’assure de ne pas être sur une propriété privée, une zone protégée, ou en bord de mer.

S’équiper pour une itinérance à vélo avec des enfants

Maintenant que vous avez choisi votre itinéraire et vos hébergements, vous vous demandez sûrement comment vous équiper pour un voyage à vélo en famille.

Faut-il prévoir une remorque vélo enfant ?

Tout dépendra de l’âge des enfants et de la configuration qu’on a prévu d’adopter. La remorque vélo est idéale pour emmener vos baroudeurs en herbe pour une randonnée à vélo, jusqu’à ce qu’ils soient en âge de pédaler par eux mêmes. Il y a même la possibilité d’emmener une draisienne en plus et de l’attacher dessus, si jamais votre bout de chou veut faire quelques kilomètres en autonomie. Le siège vélo est une bonne alternative, à partir du moment où votre enfant se tient assis et est capable de maintenir sa tête. Cependant, la remorque permettra à vos loupiots d’être installés confortablement pour faire la sieste, mais aussi d’être protégés en cas d’intempéries, tout en ayant de quoi s’occuper à proximité. Si vous voyagez avec un bébé, vous pouvez tout à fait ajouter un hamac spécialement conçu pour maintenir de façon ergonomique et confortable votre nourrisson.

voyage-velo-en-famille-remorque

Si vos enfants savent déjà pédaler comme des grands, ils pourront avoir leur propre vélo, auquel il sera alors possible de fixer une barre de traction, si jamais ils ne sont pas encore très à l’aise. Ces systèmes permettent de relier votre vélo à celui de votre loulou, et se mettent en place très rapidement. Vous pourrez ainsi alterner les moments en tandem, et ceux où votre loustic pédale par lui-même. Sachez qu’il existe aussi des vélos cargos, biporteurs ou triporteurs, ou encore, des tandem. Il y a donc tout plein de solutions pour emmener votre petite famille pédaler sur de longues distances !

Bien choisir les vélos pour toute la famille

Le choix du vélo est un élément important et dépendra surtout de la durée de votre aventure en famille. Le critère le plus important est sans doute d’être bien à l’aise sur celui-ci, car vous allez passer un bon nombre d’heures dessus. Il faudra donc veiller à ce que chacun ait un vélo qui soit bien adapté à sa taille. Selon le trajet, où pour être tranquille, on peut éventuellement opter pour de la location de vélos électriques. Attention également à toujours bien vérifier l’état de votre bicyclette avant de partir, surtout les pneus et les freins. Privilégiez du matériel de qualité pour partir l’esprit serein.

Transporter ses affaires dans les sacoches vélo

Vous vous posez sans doute la question de savoir comment faire pour transporter tout le matériel nécessaire à un voyage à vélo en famille ? Et bien la réponse est simple ! Il existe en effet, des sacoches de différents litrages, qui se fixent sur des porte-bagages disposés soit à l’avant, soit à l’arrière du vélo, et qui permettent de ranger les affaires. Choisissez-les de préférence imperméables pour éviter les mauvaises surprises en cas d’intempéries. Si vous avez une remorque vélo, vous pouvez également vous en servir comme moyen de stockage, surtout si vous devez transporter du matériel de bivouac.

Et on oublie pas, comme pour un bivouac en montagne, on part léger ! Alors on essaye de ne pas emmener trop de choses superflues, et au mieux, on teste auparavant sur une petite sortie. Il ne faut pas surcharger votre bicyclette car cela peut vite devenir lourd à porter, sans oublier le poids du vélo en lui-même. Alors si on ne veut pas être chargés comme des mules, on se limite à l’essentiel.

voyage-velo-en-famille-chargement
Bien chargés !

Concrètement, que faut-il emporter pour des vacances à vélo en famille ?

Partir léger ne veut pas dire partir avec rien : le tout est d’emporter le nécessaire pour votre aventure. Voilà une checklist rapide des choses les plus importantes à ne pas oublier :

Côté vêtements

  • Des vêtements chauds, imperméables, quelques t-shirts et shorts ou pantalons de rechange, un coupe-vent, un maillot de bain, une casquette, des gants de vélo et des baskets. Le tout rangé dans des sacs zippés comme pour le bivouac. Le mieux est de privilégier des vêtements confortables pour rouler et des chaussures adaptées.
  • On oublie pas les lunettes de soleil et la crème solaire

Côté repas

  • De la nourriture de base pour quelques jours d’autonomie, tout en prévoyant beaucoup de snacks selon ce qu’aiment les enfants, c’est primordial ! 

Pour le camping

  • Si on fait du camping, il est indispensable d’avoir les classiques : une tente, légère et facile à monter de préférence ; des sacs de couchage assez chauds et des tapis de sol ; une popote et de la vaisselle de base. 

Les indispensables

  • Du matériel de réparation vélo : des chambres à air, de la rustine, de la colle, un outil multifonction, du ruban adhésif.
  • Des casques (on oublie pas que le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans), des gilets jaunes, des antivols pour les arrêts en ville.
  • Divers : une rallonge et une multiprise, du papier toilette, des sacs poubelle et étanches, quelques jeux pour les marmots, une corde pour étendre le linge, un peu de lessive, une lampe frontale pour la nuit, une bâche pour protéger les vélos en cas d’intempéries ou pour mettre sur la tente.
  • Si on voyage avec un bébé : il faudra prévoir des couches, lavables ou jetables selon la durée du voyage, mais aussi du lait en poudre et toutes les affaires nécessaires à votre nourrisson.

N’oubliez pas non plus d’emporter un topo guide ou de télécharger les traces de votre parcours sur un smartphone ou un GPS vélo.

Rejoindre le point de départ de l’itinéraire

Maintenant que toute la famille est équipée, il va falloir rejoindre le point de départ de votre voyage à vélo en famille.

Transporter son équipement de vélo dans le train

Rejoindre le point de départ de son aventure en train est une solution pratique et écologique. Mais cela peut aussi s’avérer être un peu un parcours du combattant. Il y a en effet quelques spécificités à connaître avant de se lancer. Tout d’abord, vous verrez que certaines gares sont à peu près aménagées, mais pas les plus petites où vous devrez porter tout votre équipement dans les escaliers.

voyage-velo-en-famille-train
Prendre le train avec tout l’équipement, c’est possible !

Ensuite, les vélos démontés et pliés dans des housses sont acceptés dans tous les trains. Mais attention, s’amuser à démonter des vélos est une solution peu pratique car on se retrouve à ne pas savoir quoi faire des housses une fois arrivés sur place. Pour les vélos non démontés, c’est un peu moins compliqué. Une fois le train arrivé en gare, il suffit de repérer le wagon qui comporte un pictogramme et d’embarquer rapidement à bord de celui-ci. Une fois à l’intérieur, vous pourrez placer les vélos sur des crochets dédiés, si ceux-ci sont libres. En général, ce dispositif est gratuit et sans réservation dans les TER, et payant dans les quelques TGV qui acceptent les vélos démontés. Si jamais il n’y a pas de crochets libres, il faut se débrouiller pour ranger les vélos ailleurs dans le wagon.

En bref, prendre le train pour rejoindre le point de départ de son itinéraire est une bonne solution, si on privilégie les horaires où il n’y a pas trop de monde et si on oublie les correspondances !

Y aller en voiture

Une autre solution pour aller au départ de votre voyage à vélo en famille est de prendre la voiture. Evidemment, c’est bien plus pratique mais aussi moins écologique. Ce moyen de transport sera à privilégier si on a plusieurs correspondances à effectuer et qu’on ne veut pas s’embêter avec le train. Dans ces cas-là, plusieurs solutions sont possibles :

  • Opter pour un itinéraire en boucle, qui revient au point de départ
  • Prendre une navette ou un train au retour
  • Utiliser les services d’un transporteur privé pour les vélos et bagages

Il faudra aussi trouver un parking pour y laisser la voiture pendant la durée de votre périple.

Quelques derniers conseils avant de se mettre en selle en famille

Pour profiter pleinement de votre voyage à vélo en famille, voici nos quelques derniers conseils :

  • Suivez le rythme de vos enfants et tout se passera bien ! Ils prendront vite leur marques et développeront leurs propres habitudes. Et puis, l’essentiel est que vous partagiez cette aventure ensemble et que vous reveniez avec des souvenirs inoubliables. 
  • Soyez préparés pour faire face à l’imprévu ! Mais bon, c’est aussi ça l’aventure, non ?
  • Allez à votre propre rythme et ne surestimez pas vos capacités, ni celles de vos loupiots.
  • Ne pas oublier que le code de la route s’applique lorsqu’on circule à vélo. N’hésitez pas à donner aux enfants les règles essentielles de sécurité avant chaque balade, surtout s’ils ont leur propre vélo.

Et voilà, vous êtes désormais fins prêts pour votre voyage à vélo en famille !

HEY, SI ON ÉQUIPAIT VOS PETITS BAROUDEURS ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous dénichons avec soin et amour les produits utiles à vos aventures en famille. Nous les testons avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et nous ne sélectionnons que les meilleurs produits pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour partir faire une itinérance à vélo en famille :

Vélo enfant
Je découvre
Remorque vélo enfant
Je découvre
Sacoches vélo
Je découvre

Céline Lacombe

Céline Lacombe

Amoureuse des montagnes et des voyages, Céline est heureuse dans sa tribu familiale avec ses mini baroudeur et son homme. La création des Petits Baroudeurs est la suite logique de sa passion pour sa famille et pour l’outdoor.

Plus d'articles de Céline Lacombe

Pour encore plus d'aventures !

Conseils et astuces

Céline Lacombe

Se déplacer autrement : travail ou école, choisissez la mobilité douce !

La voiture est un vrai fléau pour la planète, mais aussi pour notre bien-être ! On la prend pour un oui...

Conseils et astuces

Céline Lacombe

Nos conseils pour un premier bivouac en famille réussi

Ah, passer la soirée sous les étoiles et dormir en pleine nature, des moments magiques que l’on adore vivre avec...

Conseils et astuces

Paul

Conseils pour une aventure en canoë avec des enfants

Paul, franco-américain et sa petite tribu vivent en Californie. Easy Adventures, c'est l'histoire d'une famille avide d'aventures ! Dans ce...

Laissez un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

*Champs requis