Depuis que leur famille s’est agrandie avec la venue d’Erin, Christelle et Pierre n’ont pas arrêté leurs explorations. Encore novices dans les voyages à vélo, ils ont pourtant décidé de se lancer dans le Tour des Bauges, option remorque à vélo. Ils nous racontent ici leur aventure à trois…

Fraichement équipés d’une remorque vélo enfant acheté chez les Petits Baroudeurs, c’est à vélo que nous décidons de commencer l’itinérance avec Erin, 18 mois. En effet le vélo va nous permettre d’avancer plus vite qu’à pied, de transporter plus d’affaires et dans sa carriole elle devrait moins s’ennuyer que sur notre dos toute la journée ….

Nous n’avons pas beaucoup d’expérience, des balades de quelques heures sur des vélos de location en voyage et une ou deux journées avec la carriole autour de Grenoble.

Nous choisissons les Bauges car ce n’est pas loin de chez nous ce qui nous permet de faire un WE sans voiture, et nous avons eu un véritable coup de cœur pour ce massif. Nous prenons l’option sur quatre jours pour y aller doucement et dans le sens des aiguilles d’une montre pour avoir le maximum de faux-plat descendant et une seule (grosse) montée.

Tour du Massif des Bauges à vélo en famille : notre Parcours

Jour 1 : Montmélian – Aix les Bains

De bon matin nous partons à vélo de la maison jusqu’à la gare, les vélos et la carriole rentrent dans le train sans trop de problème même si nous prenons beaucoup de place.

Arrivés à Montmélian, il nous faut un peu de temps pour s’installer et trouver la bonne direction (important : lire la carte dans le bon sens !). C’est parti, nous voilà sur la route, elle longe des champs et les Bauges apparaissent.

Tour-des-bauges-velo-famille-train
Montmelian tout le monde descend !

Après quelques kilomètres, nous faisons une pause gouter dans un petit village pour qu’Erin se dégourdisse les jambes. Elle observe avec attention les enfants de l’école dans la cour de récré, les photos sont là pour lui rappeler qu’un jour l’école lui faisait envie.

Tour-des-bauges-velo-famille-village
Halte dans un petit village
Tour-des-bauges-velo-famille-gouter
Pause pain au chocolat

Nous continuons sur de plus petites routes jusqu’à rejoindre la voie verte sur laquelle nous nous arrêtons pique-niquer. Erin en profite pour courir dans tous les sens, jouer avec les fleurs et observer les vélos.

Tour-des-bauges-velo-famille-piste-cyclable
La piste !
Tour-des-bauges-velo-famille-remorque
Salle de jeux en extérieur

Arrivés à Chambéry, première grande ville, nous suivons sans trop réfléchir une piste cyclable qui longe de grands axes, avant de faire demi-tour : il fallait passer par le joli centre-ville ! Une fois (enfin) sortis de Chambéry, la voie verte se poursuit le long de la Leysse. Bercée par le bruit de la rivière et des odeurs d’ail des ours, Erin fait sa sieste, pendant qu’on pédale tranquillement.

Tour-des-bauges-velo-famille-ombre
Piste cyclable en direction de Chambéry

Nous sortons peu à peu de la piste ombragée et le lac du Bourget apparaît, un beau parc avec des jeux, c’est parfait pour le gouter !

Tour-des-bauges-velo-famille-jeux-lac-bourget
Pause jeux au Bourget du Lac

Nous longeons ensuite le lac, vraiment magnifique en cette fin d’après-midi, la voie verte en contrebas de la route est fréquentée mais très agréable.

Tour-des-bauges-velo-famille-lac-bourget
Le lac du Bourget

A Aix les Bains, après quelques détours à travers le port et sa fête foraine nous voilà enfin arrivés chez nos hôtes de la soirée. Erin s’adapte très vite et dévore les chipolatas au barbecue !

Jour 2 : Aix les Bains – Seynod (Annecy)

Le départ est tardif, mais après une pause boulangerie nous sortons d’Aix sans nous perdre ! La route commence à monter vers les Bauges. En ce jour férié il y a pas mal de circulation, mais avec l’écarteur de danger fixé sur la carriole, les voitures font attention et nous regardent avec amusement.

Erin commençant à râler la pause s’impose, nous nous calons tant bien que mal sur les hauteurs de la route pour le pain au chocolat quotidien (les principes de diététique sont restés à la maison avec les fruits).

Tour-des-bauges-velo-famille-voie-partagee
Ca monte…

On repart et ça monte toujours dans les gorges du Sierroz, doucement mais sûrement ! Il fait beau, il fait chaud, ça sent l’été et l’ail des ours ! La vallée s’élargit et on aperçoit le Semnoz. Instant souvenir, nous sommes sur la route des vacances de l’année dernière (ça grimpait moins en voiture !)

Après avoir toqué à une porte pour faire le plein d’eau, nous nous posons dans un champ pour un sandwich bien mérité. Erin pète la forme, et court dans tous les sens alors que nous on ferait bien une petite sieste !

Tour-des-bauges-velo-Semnoz
Photo de Famille (et derrière, le Semnoz)

Après avoir repris des forces et une dernière petite côte jusqu’à Cusy, ça y est c’est la grande descente jusqu’au pont de l’Abîme ! Whaou ça va vite !

Tour-des-bauges-velo-famille-Pont-abime
Le pont de l’Abîme

Zut, de l’autre côté du Chéran ça remonte, dur dur ! Mais la route en balcon nous offre une superbe vue sur les Bauges.

On fait un coucou rapide à la maison des Petits Baroudeurs (les occupants sont encore en vadrouille) et après quelques grandes descentes (entrecoupées de petites montées) voilà Annecy en vue. Mais Christelle bloque son dérailleur et notre hôte vient gentiment à notre rencontre pour nous indiquer le chemin et finir les derniers mètres en poussant le vélo.

Erin qui a bien dormit joue dans le jardin pendant que Pierre répare le vélo dans le garage, un bon repas local et au dodo !

Jour 3 : Seynod (Annecy) – Albertville

Ce matin, après un bon petit dej où Erin se gave de compote maison, nous profitons d’une visite guidée avec notre hôte qui fait un bout de chemin avec nous jusqu’au lac d’Annecy. (remarque : traverser un marché bondé avec une carriole n’est pas recommandé !).

Tour-des-bauges-velo-famille-Annecy
Annecy, sa vieille ville

Beaucoup de monde sur la voie verte qui longe le lac, il faut slalomer entre les piétons, faire attention aux rollers et autres vélos et ne pas s’arrêter trop brusquement au risque de se faire rappeler à l’ordre.

Tour-des-bauges-velo-famille-piste-cyclable-lac-annecy
Piste cyclable du Lac d’Annecy, on n’est pas seuls

Même s’il y a plus de kilomètres, aujourd’hui devrait être une journée facile car pas de montées, nous faisons donc rapidement halte au bord du lac, afin qu’Erin puisse mettre les pieds dans l’eau (elle est encore bien froide, mais ça lui plait !)

Tour-des-bauges-velo-famille-plage-lac-Annecy
Premiers pâtés de sable au bord du lac d’Annecy

Elle s’endort ensuite facilement pendant qu’on continue le long du lac sur une piste parfumée par les lilas avec vue sur les montagnes, c’est vraiment chouette ! Après le repas, cette fois c’est maman qui tire la carriole (ben oui ça descend !). La voie s’éloigne du lac tandis que les montagnes se rapprochent.

Moment détente pour ramasser des fleurs et jouer avec les cailloux au bord d’un étang, puis la vallée se resserre et on retrouve l’ail des ours dans les sous-bois.

Après Ugine, un petit passage moins agréable à côté de l’autoroute avant de retrouver la piste cyclable qui nous mène à Albertville, où devinez quoi, on ne se perd pas !

Tour-des-bauges-velo-famille-Albertville
Arrivés à Albertville

Ce soir c’est chambre d’hôte et il faut donc ressortir pour aller manger, ça sera crêpes et coucher un peu trop tard pour Erin.

Jour 4 : Albertville – Montmélian

Aujourd’hui pas de voie verte mais une petite départementale tranquille qui monte et qui descend, et qui remonte et qui redescend au travers de jolis villages en bordure des Bauges.

Les montagnes diminuent laissant apercevoir au fond la Chartreuse qu’on a laissé il y a 3 jours. On bifurque sur une charmante petite route à travers champs pour aller manger vers un plan d’eau.

Puis ce sont les vignes qui apparaissent, et on résiste à faire un détour par l’une des nombreuses caves.

Tour-des-bauges-velo-famille-vignes
Des vignes et du vin / du vélo et de l’eau

Cette fois pour le goûter c’est jeux dans le parc de St Pierre de Chavigny pendant que Pierre cherche désespérément une glace (et non ce n’est pas encore l’été…)

Comme après chaque pause, Erin range consciencieusement son chapeau et ses lunettes avant de remettre son casque.

Tour-des-bauges-velo-famille-remorque-Thule
Rangement du chapeau et des lunettes avant de repartir

Une dernière grande descente à travers les vignes et nous voilà  à la gare de Montmélian pile à l’heure pour le train de 18h30.

Tour-des-bauges-velo-famille-Gare-Montmelian
Arrivés !

Ça y est le Tour des Bauges à vélo avec la carriole est bouclé et on a adoré ! Le compteur annonce 190km (contre 160 indiqués sur la carte, cherchez l’erreur…)

Conclusion sur notre Tour des Bauges à vélo en famille

On a aimé :

  • Découvrir lentement des paysages variés: montagnes, lacs, rivières, vignes …
  • Le soleil
  • Les hôtes warmshower
  • Les pauses jeux, course, trempette, pic-nic
  • Erin tentant de remonter toute seule dans sa carriole
  • Les descentes
  • Etre dehors toute la journée
  • Entendre Erin chanter et gazouiller derrière nous
  • Erin portant son petit sac à dos soir et matin
  • L’itinérance
  • Les bonjours et les encouragements des cyclistes croisés (ou qui nous doublaient)

On a moins aimé :

  • La traversée des villes et les portions avec beaucoup de voitures
  • Les pannes mécaniques
  • Les montées (mais il en faut bien si on veut des descentes…)

Notre équipement pour faire une rando vélo avec un enfant dans sa remorque :

  • VTC Between (D4) : font bien l’affaire même si un peu lourd et le dérailleur est à régler, béquille indispensable
  • Remorque Chariot Thule : très contents de notre choix, Erin a de la place, et le coffre permet de ranger beaucoup de chose, les amortisseurs sont un plus pour les routes pas toujours en bon état. Elle est très maniable, et on la sent à peine (à part en montée un peu quand même dixit Pierre) Elle est adoptée, c’est devenu son coin à elle, attention à ceux qui s’en approche.
  • Ecarteur de danger : basique mais permet de garder les voitures à distance
  • Casques : Casque vélo bébé Abus pour Erin, léger, il tient sur la tête et sa forme est adaptée à la carriole (et Giro pour les parents)
  • Sacoches : 2 sacoches Vaude de 21 litres chacune, et un panier pour mettre les choses à accès rapide en vrac
  • La couverture de pique-nique imperméable : synonyme de pause, jeux et picnic (et accessoirement tapis de change), elle nous suit partout
  • Lunettes, chapeau et Buff : indispensables, Erin les a étonnement bien gardés sur elle
  • Vêtements de pluie (veste et salopette) : non utilisées ici mais indispensables pour les pauses en cas de mauvais temps

Logistique et organisation

  • Par nous-mêmes une semaine avant.
  • Carte de l’office du tourisme (Geopark des Bauges) très bien faite, + carte IGN Massif des Bauges (surtout pour le plaisir d’avoir une vraie carte)
  • Hébergement : Warmshower à Aix et Annecy et chambre d’hôte à Albertville
  • Nourriture : achat du pic-nic le matin dans les villes, et pour le soir chez nos hôtes (merci à eux !) ou au resto

Nos Conseils pour partir en itinérance en vélo avec une carriole enfant

  • Penser à changer la couche à la pause, avant de repartir
  • Faire des pauses régulièrement, si possible au rythme de l’enfant et d’au moins 30 minutes pour qu’elle ait envie de repartir
  • Toujours avoir un petit gâteau pour faire patienter si on ne peut pas s’arrêter de suite
  • Oublier les règles alimentaires, (heures des repas et manger équilibrer) le temps des vacances
  • Penser à faire boire, il fait chaud dans la carriole.
  • Pas besoin de trop de jouets, Il y a de quoi faire sur la route (fleur, cailloux, batons…), mais ne pas oublier le doudou !
  • Essayer de partir plus tôt que nous… 

Articles liés

La voie verte du Haut-Languedoc en vélo et remorque enfant

2 COMMENTAIRES

  1. J’adore ce post. Pas besoin d’être un pro en vélo pour passer de supers moments en famille et se régaler! Je suis fan de ce parcours, j’ai la sensation qu’il y’a eu pas mal de pauses pour Erin, des superbes paysages: que demander de plus? Et je suis convaincue qu’avec une cariole, c’est juste le bonheur de partir en vadrouille en famille! Bravo à vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here