La Belgique à vélo en famille - 2 mois à la découverte de la Wallonie
Vous inspirer, vous conseiller, vous équiper Livraison offerte dès 75€ d'achats
Vêtements
Vêtements de randonnée enfant Polaires et doudounes
Vêtements imperméables Vêtements du quotidien
Accessoires Maillot de bain et anti-UV Vêtements anti-insectes
Vêtements de pluie A découvrir
Chaussures
Chaussures de randonnée Je découvre
Equipement
Lunettes de soleil enfant Protection anti-insectes enfant
Sac à dos d'école Hygiène et premiers soins Puériculture nomade
Cartables ergonomiques Je découvre
Portage
Porte-bébé de randonnée
Veste de portage
Accessoires de portage
Activités
Randonnée Camping et bivouac Repas et pique-nique Escalade enfant
Equipement ski enfant En Voyage Plage et eau Glisse urbaine
Cyclo Jeux Lecture
Randos d'automne Nos idées
Marques
La Belgique à vélo en famille : 2 mois à la découverte de la Wallonie

Après deux expériences de voyages à vélo en famille, les Matton repartent pour un long voyage à vélo en Europe pour une durée de 14 mois. Pour ce début d’aventure, découvrez leur itinéraire de 2 mois en Belgique à vélo en famille.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes la famille Matton, une famille belge composée de Vincent le papa, Valentine la maman et Arthus et Émile les deux petits baroudeurs (2016 et 2018). Après avoir réalisé notre premier voyage à vélo en famille en 2017 le long de la Loire (d’Orléans à Nantes), puis remis ça en 2019 en Suisse sur la Route des Lacs (de Lausanne à Lucerne), nous avons décidé de partir voyager à vélo pour une longue durée en Europe (14 mois pour être précis), guidés par un brin de folie, des rêves grands jusqu’au ciel et beaucoup d’amour. Avec la crise sanitaire, notre tour d’Europe s’adapte au fur et à mesure des mois… et nous faisons de même, ce qui constitue assurément le premier enseignement de ce voyage.

La Belgique à vélo en famille
La Belgique à vélo en famille

La Wallonie à vélo

Le 1er juillet 2020, nous commençons notre voyage en Europe par un tour de deux mois en Wallonie en partant de chez nous, à côté de Bruxelles.

Vivre l’aventure près de chez nous, nous apparaît aujourd’hui comme une chance à saisir, et c’est également en adéquation avec notre conscience écologique et notre philosophie de vie minimaliste.

Pendant le premier confinement, nos enfants nous ont ainsi rappelé que l’aventure commence au pas de notre porte après qu’on ait campé une nuit dans notre jardin… Ils en ont été tellement émerveillés et heureux que nous avons regardé notre itinéraire avec des yeux nouveaux.

Nous profitons aussi de ce voyage pour aller découvrir des projets en transition portés sur l’alimentation, la permaculture, l’éducation, l’énergie, les habitats groupés et légers. Nous avons envie d’apprendre, d’observer, d’aider et d’échanger, afin de concrétiser notre souhait d’opérer un vrai changement de mode de vie à notre retour.

La Belgique à vélo en famille
Départ de la maison

De Bruxelles à Louvain-la-Neuve

Durant la première semaine de notre voyage, nous sillonnons le Brabant Wallon jusque Louvain-La-Neuve, en découvrant déjà 4 merveilleux projets en transition (« Le Coup de Pousse », « la Brikterie », « L’Arbre qui Pousse » et « le Centre Terre Happy »).

Nous y sommes à chaque fois magnifiquement bien accueillis et Arthus et Emile s’y sentent comme des poissons dans l’eau : ces projets en transition sont des terrains de jeux de rêve pour eux, où la nature et la biodiversité sont reines (et où il y a souvent plein de nouveaux petits copains).

Projet en transition "l'Arbre qui pousse"
Projet en transition « l’Arbre qui pousse »

À chaque fois, nous sommes émerveillés devant la beauté de ce qui est créé, devant l’énergie de vie qui se dégage de ces lieux, et devant l’espoir qu’ils font naître en nous : partout et à tous les niveaux, des citoyens imaginent et construisent un monde plus humain et plus durable.

Quelque part dans le Brabant Wallon
Quelque part dans le Brabant Wallon

De Louvain-la-Neuve à Namur

De Louvain-la-Neuve jusque Namur, nous roulons sur des petites routes peu fréquentées entre des grandes étendues de terres cultivées, c’est la Hesbaye.

La Belgique à vélo en famille
La Belgique à vélo en famille

Le temps n’est pas fameux en ce début du mois de juillet, mais heureusement, notre moral est toujours au beau fixe. La découverte de trois autres super(bes) projets en transition y est certainement pour quelque chose (« Étincelles de Sens », « Les Jardins d’OO » et l’Éolienne Citoyenne « Champs d’Energie »).

Les jardins d'OO
Les jardins d’OO

Nous logeons la plupart du temps dans le jardin d’amis ou de connaissances qui se trouvent sur notre itinéraire, ce qui relève du grand luxe ! Nous empruntons parfois des portions de l’Eurovélo 5, ainsi qu’à plusieurs reprises des portions de RAVeL ou réseau autonome de voie lente.

Arrêt chez des amis habitant dans une yourte
Arrêt chez des amis habitant dans une yourte

Ces pistes cyclables, réparties sur l’ensemble de la Wallonie, sont l’endroit idéal pour Arthus qui pédale alors tout seul, en toute sécurité et sans dénivelés. C’est justement via un RAVeL de la ligne 142 le long de la Meuse que nous atteignons Namur, magnifique petite ville et capitale politique de la Wallonie, après 12 jours de vélo.

La Belgique à vélo en famille
RAVeL : Réseau Autonome des Voies Lentes

Avec sa citadelle située au confluent de la Meuse et de la Sambre, cette ville où il fait bon vivre nous enchante ! Nous en gardons un délicieux souvenir avec la dégustation d’une glace au glacetronome sous un soleil radieux !

La Belgique à vélo en famille
À la sortie de Namur, le long de la Meuse

Lacs de l’Eau d’Heure

Après Namur, nous arrivons dans une partie plus vallonnée de la Wallonie, et longeons d’anciens rails de train en pleine forêt. Arthus s’amuse à faire la course avec les Draisines de la Molignée (sorte de cuistax sur les rails) que nous croisons en chemin.

La Belgique à vélo en famille
Le long des draisines de la Molignée

Nous arrivons ensuite aux lacs de l’Eau d’Heure, le site touristique des plus grands lacs de Belgique dont nous suivons les contours pendant quelques kilomètres. Le temps est malheureusement humide et frais, donc pas de halte pour un petit plongeon cette fois-ci.

Nous empruntons ensuite le RAVeL de la ligne 109/2 tout récemment aménagé et en excellent état, sur lequel nous avons l’impression de voler !

La Belgique à vélo en famille
Duo de choc !

Chimay

L’arrivée à Chimay,  dans la botte du Hainaut, nous fait découvrir une autre petite ville au centre historique charmant, et aux bières trappistes et au fromage bien connus. Le RAVeL de la ligne 156 est tout récent aussi et nous atteignons rapidement l’Aquascope de Virelles.

Aquascope de Virelles
Aquascope de Virelles

Peu connu, ce lieu mérite qu’on s’y arrête. Tout d’abord, l’Aquascope a pour mission d’allier le tourisme, l’éducation et la protection de l’environnement. Il y a également un étang très beau et très sauvage, ainsi que beaucoup d’espèces d’oiseaux que nous pouvons observer depuis divers points de vue et cabanes. Enfin, la cerise sur le gâteau de la visite, c’est le restaurant du midi qui cuisine bio et local et l’énorme plaine de jeux qui fait le bonheur des enfants après la visite !

Bivouac près de l'Aquascope de Virelles
Bivouac près de l’Aquascope de Virelles

Village de Vierves-sur-Viroin

Nous poursuivons notre route avec des amis à travers les majestueuses forêts autour de Couvin. L’autre pépite découverte dans le coin est le petit village de Vierves-sur-Viroin, l’un des plus beaux villages de Wallonie, qui fait partie du parc naturel Viroin-Hermeton. C’est sûr que ça monte et ça descend là-bas, mais l’effort (et la vue qui s’offre à nous) en vaut largement la peine ! 

Le long de la Meuse jusqu’à Dinant

La suite du voyage nous ramène le long de la Meuse, en passant par Freyr, jusqu’à Dinant. C’est magnifique ! Nous croisons pas mal d’autres familles cyclo-voyageuses à Dinant, toutes en train de déguster des bonnes petites crêpes sucrées du marché, comme nous. Nous terminons alors les quelques kilomètres qu’il nous reste encore pour atteindre notre camping « Villatoile » le long de la Lesse. Il est assez grand mais très joli avec une chouette ambiance familiale (et une grande plaine de jeux).

Dinant
Dinant

Le domaine des grottes de han 

Dans le Condroz, nous découvrons le projet de la ferme agroécologique « La Préale » et en Famenne,  le projet de maraîchage « Les Pousses Vertes » près de la jolie petite ville de Rochefort.

La Belgique à vélo en famille
La ferme agroécologique La Préale

Nous en profitons aussi pour surprendre les garçons en visitant le Domaine des Grottes de Han. Le village d’Han-Sur-Lesse est tout mignon bien que fort touristique. Dès le départ, on est séduits par le Domaine des Grottes de Han, très sauvage et arboré, qui accueille des animaux de nos contrées européennes.

Nous démarrons dans un petit train à vapeur jusqu’à un endroit où nous commençons à marcher sur des sentiers sympas d’où nous pouvons observer pas mal d’animaux en semi-liberté (chouettes, grand-duc, marmottes, sangliers, rennes, loups, loups arctiques, sika, ours bruns…).

En plus, il y a des parcours dans les arbres et des petits aménagements pour les enfants qui rendent la promenade ludique et sportive en même temps. Le seul bémol, c’est que Vince a oublié le pic-nic et que nous n’avons donc rien à manger avec nous. Cependant, marcher, surtout pour des petits bouts, ça creuse. Mais, heureusement, nous avons toujours des noix de cajou et des raisins secs dans le fond de notre sac.

Petite ville d’Hotton

La fin du mois de juillet approche, et nous arrivons tout doucement dans les Ardennes. Notre passage en compagnie de bons amis par la paisible petite ville d’Hotton nous laisse un excellent souvenir. Nous y découvrons l’île de l’Oneux, au centre d’Hotton, qui est recouverte d’une grande étendue d’herbe soyeuse dans laquelle se niche aussi une chouette plaine de jeux. 

D’Hotton à Stavelot

Se succèdent ensuite des petites villes et villages tous plus beaux les uns que les autres : Durbuy, Becco, Theux, La Raid, Spa, la Roche-en-Ardenne,… On nous avait prévenus que c’était vallonné par ici, et ça se confirme. C’est ce qui rend les paysages aussi jolis avec leurs petits villages nichés dans le creux des collines verdoyantes, recouvertes de prés et de forêts.

La Belgique à vélo en famille
Superbe vue depuis Theux

Le RAVeL de la ligne 44A de Spa, ville thermale authentique, à Stavelot, ancienne cité principautaire, est particulièrement agréable, nous donnant presque l’impression de pédaler dans les Vosges ou le Jura.

La Belgique à vélo en famille
Quelque part sur la route entre Stavelot et Erezée

Libramont-Chevigny

Entre-temps, nous sommes déjà mi-août lorsque nous arrivons à nos derniers projets en transition du voyage : « la Ferme du Grand Enclos » et « la Ferme des Explorateurs», du côté de Libramont-Chevigny.

Comme tous les autres, nous sommes magnifiquement bien accueillis et repartons, des étoiles plein les yeux et des idées plein la tête

La Belgique à vélo en famille
La ferme du Grand Enclos

Le château de Bouillon et la rivière de la Semois

Le château de Bouillon

Nos deux coups de cœur dans le coin sont le château de Bouillon et la rivière de la Semois. La visite du château et son spectacle de fauconnerie enchantent les garçons durant notre pause de midi. 

La Belgique à vélo en famille
Sur les hauteurs près de Bouillon

La semois

Quant à la Semois, les coins pour se baigner sont nombreux et les campings que nous dénichons, super sympas : d’abord sur l’île de Faigneul, et surtout ensuite le camping de la Semois, à côté du ravissant village de Chassepierre.

C’est un camping dont une partie est réservée aux tentes sans véhicules et dans lequel plusieurs habitats légers sont proposés en location (tiny-house, tipis…). Il est situé le long de la Semois, qui est assez large à cet endroit et de petite profondeur, joliment découpée par des petites barrages de pierres ici et là, qui forment des bassins et des petits rapides dans lesquels il est amusant de se laisser glisser.

La Belgique à vélo en famille
Camping de la Semois

Après une longue journée de vélo, rien de tel que d’enfiler son maillot et de se rafraîchir avec bonheur dans l’eau avant d’aller tester le grand bac à sable à la plaine de jeux. Notre chance ce jour-là, c’est d’avoir pu assister à un spectacle d’arts de la rue à Chassepierre, bien connu pour son festival d’arts de la rue fantastique qui a lieu chaque année au mois d’août. C’est ce genre de petites surprises qui donnent au voyage un goût encore plus savoureux !

La Belgique à vélo en famille
Spectacle d’arts de la rue à Chassepierre

L’une des plus longues routes cyclables sur voie ferrée

Après avoir passé quelques jours au bord d’un petit lac avec des bons amis, nous repartons pour la dernière partie de notre voyage. Nos familles viennent chacune nous rejoindre pour un petit bout de route ensemble, et nous profitons d’être avec eux pour retrouver cette ambiance de grande famille réunie !

La Belgique à vélo en famille
Camping au bord de l’eau

Depuis Gouvy , nous rejoignons la Vennbahn, l’une des plus longues routes cyclables sur voie ferrée qui traverse trois pays : le Luxembourg, la Belgique et l’Allemagne jusqu’à Aix-la-Chapelle. Il fait vraiment pluvieux, et même tempétueux en cette dernière semaine du mois d’août, mais cela ne nous empêche pas de profiter et de passer d’excellents moments. Arthus a à nouveau l’occasion de pédaler plus souvent tout seul puisque la Vennbahn est assez plate (et qu’il aime faire la course avec son grand-père). 

La Belgique à vélo en famille
La Vennbahn

Du lac de Butgenbach à Aix-la-Chapelle par le parc naturel des Hautes Fagnes-Eifel

Enfin, il est temps de faire une petite pause au lac de Butgenbach où nous dormons au sec dans des petits cabanons du camping Worriken pendant 2 nuits.

La Belgique à vélo en famille
Camping Worriken

Nous quittons plus tard l’itinéraire de la Vennbahn pour un autre itinéraire qui nous fait passer par le parc naturel des Hautes Fagnes-Eifel, qui est splendide (et nous, seuls au monde en cette fin d’été).

La Belgique à vélo en famille
Dans le parc naturel des Hautes Fagnes-Eifel

Puis, nous remontons sur la Vennbahn à hauteur de Raere, où ils ont aménagé deux anciens wagons en petit café-restaurant très mignon. Ensuite, il n’y a plus qu’à se laisser aller sur 20 kilomètres jusqu’à la belle ville d’Aix-la-Chapelle

La Belgique à vélo en famille
Retour sur la Vennbahn à hauteur de Raere

Maastricht

Nous terminons ce voyage en pédalant à travers les Fourons jusqu’à Maastricht, où nous logeons dans un très chouette camping situé juste à l’extérieur de la ville : Camping De Oosterdriessen. Il y a une belle plaine de jeux, de grands emplacements aérés et une plage au bord du Grindgat Oost-Maarland dans lequel les enfants vont se baigner ! Nous découvrons avec émerveillement cette magnifique petite ville, ses ruelles, ses jolies maisons, ses 101 petits bars et restos à l’ambiance joyeuse et heureuse, ses grands parcs, ses ponts… Quelle chance nous avons de terminer nos deux mois de voyage ici !

La Belgique à vélo en famille
Camping De Oosterdriessen

Conclusion sur ce voyage en Wallonie en famille

En deux mois, nous avons parcouru quelque 1400 kilomètres à vélo, en roulant avec une moyenne de 30km/jour (et pas mal de jours de repos, en famille ou avec des amis).

« La beauté n’est pas dans l’objet regardé, mais dans nos yeux » disait Jean-René Huguenin. Et c’est tellement vrai ! Nous avons porté un regard nouveau et émerveillé sur chaque fleur ou lumière particulière dans le ciel qui attirait notre regard, sur les jolies courbes à l’horizon et aux belles pierres aperçues dans les villages traversés, sur les grandes forêts majestueuses et le charme des ruelles des villes visitées. Nous avons redécouvert notre propre pays, jour après jour. Et la rencontre avec une dizaine de projets en transition, où nous avons été magnifiquement bien accueillis et très intéressés par tout ce que nous avons vu, senti et vécu, a indubitablement ajouté beaucoup de sens à notre voyage.

La Belgique à vélo en famille
Projet en transition « La Ferme des Explorateurs »

À l’arrivée, nous ressentons un mélange d’émotions : tristes de voir ce premier voyage s’achever et heureux de ce tout ce que nous avons vécu ces dernières semaines. Ce qui est certain, c’est qu’à chaque instant, nous avons profité du cadeau que nous nous offrons avec ce voyage à vélo : nous avons du temps et nous sommes libres… Nous réalisons aussi la chance immense que nous avons : notre grand voyage à vélo en famille ne fait que commencer !

On est déjà impatients de bientôt reprendre la route, direction la France, sur la Vélodyssée.

Points d’attention

Voyager en juillet et août à vélo en Belgique ne pose aucun souci, au contraire !

Au niveau de la météo d’abord, il ne pleut pas tout le temps, contrairement au mythe qui entoure parfois notre pays (et malheureusement, avec le dérèglement climatique, cela sera de moins en moins le cas). On a donc un climat tempéré avec quelques semaines de grosse chaleur, et quelques jours de pluie/vent aussi.

En outre, on est préservé des grosses foules de touristes et on profite d’un environnement calme, propice au vélo avec des automobilistes globalement prudents envers les cyclistes.

Les campings étaient quand même bien remplis, donc il est préférable de réserver à l’avance si on veut s’assurer d’avoir un (bon) emplacement (nous les appelions quelques jours avant). Le réseau Warmshowers et le site « Welcome To My Garden » offrent également des possibilités de planter sa tente dans le jardin de particuliers.

La Belgique à vélo en famille
Première nuit de voyage chez un hôte warmshowers

Infos pratiques

Pour préparer notre itinéraire, nous avons tenu compte de la carte du réseau RAVeL en Wallonie pour le rejoindre lorsque cela était possible : ravel.wallonie.be/en/home.html

Nous avons aussi tenu compte des itinéraires des Eurovélo passant par la Belgique : fr.eurovelo.com/

Enfin, nous avions des projets en transition que nous voulions aller découvrir, ainsi que des amis à qui nous voulions aller revoir.

Nous avons placé tout cela sur une carte google maps et avons utilisé les coordonnées GPS des différents endroits pour tracer notre itinéraire à l’aide de l’application online cycle.travel. Les tracés effectués sur cette application ont ensuite été importés sur un GPS Garmin eTrex 20.

La Belgique à vélo en famille
Itinéraire de 2 mois : Belgique à vélo en famille

Équipement

Après longue réflexion à propos des différentes options possibles (en fonction de notre budget et de l’âge des enfants) nous sommes partis avec :

  • Un vélo adulte de trekking simple équipé d’un système follow-me sur la roue arrière.
  • Un vélo enfant 16 pouces.
  • Un tandem Pino Hase avec pédalier enfant.
  • Une charrette de la marque Thule (modèle CX2).

Cet équipement nous a parfaitement convenu, offrant aux garçons la possibilité de se mettre à l’abri dans la charrette, de se reposer chacun sur leurs vélos, et même d’échanger leurs places sur les vélos. Emile étant déjà assez grand du haut de ses 2 ans et demi pour tenir sur le vélo d’Arthus en follow-me.

La Belgique à vélo en famille
Le début d’un long voyage

Sinon, rien de particulier à noter en dehors du matériel de camping classique lorsqu’on part en voyage à vélo. Nous avons bien apprécié :

  • Les sous-vêtements en laine mérinos pour les enfants.
  • Les pantalons de pluie Lego.
  • Les sandales et bottines de la marque Keen.
  • Les sacs de couchage enfants de chez Deuter, dans lesquels ils n’ont jamais eu froid malgré des nuits fraîches.

Ils étaient ravis d’avoir leur propre lampe de poche enfant de chez Petzl, ainsi que leur opinel et leurs jumelles, que nous avons beaucoup utilisés.

Être bien équipés nous paraît indispensable pour se lancer dans un grand voyage à vélo, car cela permet justement une totale liberté sur tout le reste (type de logement, conditions météo, rythme des journées, …).

Retrouvez notre aventure à vélo en vidéo

Ça roule pour nous – Belgique

Cet article relate une aventure à vélo en famille en Belgique de 2 mois. Il fait partie du programme Ambassadeurs où nous invitons des familles baroudeuses à partager leurs expériences avec la communauté des Petits Baroudeurs.

HEY, SI ON ÉQUIPAIT VOS PETITS BAROUDEURS ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous dénichons avec soin et amour les produits utiles à vos aventures en famille. Nous les testons avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et nous ne sélectionnons que les meilleurs produits pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour un voyage en Belgique à vélo en famille :

Pantalon imperméable enfant
➳Je découvre
Casque vélo enfant
➳Je découvre
Sac de couchage enfant
➳Je découvre

Famille Matton

Famille Matton

Bonjour, nous c’est la famille Matton. Nous sommes belges et adorons (encore plus que nos bonnes frites et une bonne bière fraîche) randonner et pédaler 🙂
Il y a d’abord Vincent, le papa, 29 ans qui est l’ingénieur de nos expéditions. Il réfléchit aux aspects logistiques et ses 10 années de scoutisme en ont fait un vrai débrouillard!
Valentine, la maman, 29 ans, est la rêveuse de nos projets. Elle partage et concrétise les 1001 idées qui lui traversent la tête, avec enthousiasme et passion.
Arthus, 2,5 ans (2016) et Emile, 5 mois (2018), les deux mini-Matton qui ont déjà expérimenté le porte-bébé, la charette vélo et le bakfiets (vélo-cargo en France).
Ils sont curieux et joyeux, et adorent passer du temps dehors et en famille…

Plus d'articles de Famille Matton

Pour encore plus d'aventures !

A vélo

Famille Matton

La Vélodyssée en famille, à travers la Bretagne et le long de l'Atlantique

La Famille Matton, nos Ambassadeurs, cyclo-randonneurs, n'ont pas fini de nous surprendre ! En voyage pour une durée de 14...

Micro-aventures en famille

Famille Matton

La route des lacs, traversée de la Suisse à vélo en famille

Après une première expérience d'itinérance à vélo à 3, nos ambassadeurs la famille Matton repartent sur leurs deux roues mais...

Micro-aventures en famille

Famille Matton

La Loire à vélo : premier voyage itinérant en famille

Cet article cyclo est le premier récit des Matton comme famille ambassadrice. Il raconte la douceur ligérienne au fil du...

Laissez un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

*Champs requis