Raquettes dans le Vercors avec nuit hivernale en cabane non gardée
Vous inspirer, vous conseiller, vous équiper Livraison offerte dès 75€ d'achats
Nos idées de cadeaux par âge
Je découvre
Vêtements
Vêtements de randonnée enfant Polaires et doudounes
Vêtements imperméables Vêtements du quotidien
Accessoires Vêtements anti-insectes
Vêtements de pluie A découvrir
Chaussures
Chaussures de randonnée Bottes de pluie Bottes de neige Sandales d'eau et de randonnée
Chaussures de randonnée Je découvre
Equipement
Lunettes de soleil enfant Protection anti-insectes enfant
Sac à dos d'école Hygiène et premiers soins Puériculture nomade Masque anti-covid enfant
Cartables ergonomiques Je découvre
Portage
Porte-bébé de randonnée
Veste de portage
Accessoires de portage
Activités
Randonnée Camping et bivouac Repas et pique-nique Escalade enfant
Equipement ski enfant En Voyage Plage et eau Glisse urbaine
Cyclo Jeux Lecture
Randos d'automne Nos idées
Marques
Raquettes dans le Vercors avec nuit hivernale en cabane non gardée

Nous avions découvert la Cabane de Chaumailloux et les Hauts Plateaux du Vercors lors d’une randonnée automnale. Nous rêvions d’y venir en raquettes en hiver pour y dormir.

Equipés de duvets plus chauds, nous avons cherché un itinéraire sécurisé en hiver, le pas de l’Aiguille (au départ de Chichilianne) présentant des passages avalancheux, et des passages pouvant être verglacés en limite de précipice. Notre choix s’est porté sur une longue balade depuis le vallon de Combeau.

Randonnée à la cabane de Chaumailloux.

En bref

  • Distance : 9,2km
  • Dénivelé positif : 510m
  • Altitude maximale : 1864m
  • Départ : Route de Combeau à Châtillon-en-Diois, après le gîte de Combeau. 
  • Durée : environ 4h, pauses incluses
  • Difficulté : moyenne – Aucune difficulté technique particulière. 
  • Itinéraire : ici 
  • Carte : voir à la fin de l’article

Nous voilà en route sur ce joli itinéraire. Démarrage en solo sur cette balade, nous croisons uniquement quelques personnes sur le début de l’itinéraire qui font de la luge. Nous serons seuls sur toute notre marche en raquette à travers le Vercors jusqu’à la Cabane de Chaumailloux.

Si l’itinéraire ne présente pas de difficulté particulière, la longueur de la randonnée, en raquettes, et avec un sac de bivouac, la rend tout de même éprouvante.

Randonnée en raquettes sur les hauts plateaux du Vercors

De la route de Combeau à la cabane de l’Essaure.

Le départ se fait le long de la route de Combeau, située après le petit parking du départ, qui n’est pas déneigée en hiver. On longe le ruisseau du Combeau puis on commence à grimper dans la forêt avec nos raquettes.

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

On atteint une grande bergerie qu’on laisse sur notre gauche pour poursuivre jusqu’à la Cabane de l’Essaure.

Les paysages se font plus désertiques, les arbres sont moins présents et le soleil commence à jouer à cache-cache derrière les montagnes. Nous sommes le 21 décembre, et la durée ensoleillée de la journée est à son minimum !

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

Direction le col du Creuson

Nous dépassons la Cabane de l’Essaure (1653m) et continuons en direction du Col du Creuson. Nous voici sur les Hauts Plateaux Sud du Vercors, complètement désertiques ! C’est dépaysant au possible et nous profitons de ces paysages dans le calme absolu, seuls sur place…. Quel plaisir de faire des raquettes dans le Vercors à cette période de l’année.

On poursuit à notre rythme mais en évitant désormais les pauses car il nous faut arriver avant la nuit, et le soleil se couche tout juste avant 17h à cette période ! Nous dépassons la bergerie de Chamousset sans nous arrêter puis nous poursuivons en direction du pas de la Chèvrerie. Nous apercevons enfin en toile de fond le Mont Aiguille avec les dernières lueurs de soleil de la journée. Quel spectacle cette aventure en raquettes dans le Vercors.

Un final vers la cabane de Chaumailloux

La descente en raquettes vers la Cabane de Chaumailloux est entammée. On peut apercevoir de loin qu’il y a plusieurs tentes installées à proximité. On croise alors les doigts très fort pour qu’il y ait de la place pour nous dans la Cabane !! Arrivés sur place, la cabane est trèèès remplie par de nombreuses personnes qui se tiennent bien au chaud auprès du pôele, et qui dormiront en tente juste à côté. Nous voilà rassurés !

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

La température dans le chalet est très bonne, le poêle tourne à fond depuis probablement un moment et le gîte a été rénové récemment et est très bien isolé. Seules 3 personnes passent la nuit dans la cabane, les autres dînent sur place et rejoindront leur tente ensuite. Nous faisons connaissance avec le renard de Chaumailloux, absolument pas apeuré par les humains et bien déterminés à récupérer les provisions et déchets des campeurs.

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

Nous assistons au lever de lune, pleine et ultra-lumineuse ce jour-là et puis après un bon petit repas, nous nous endormons.

Raquettes dans le Vercor, cabane de Chaumailloux.

Nouveau jour, nouvelles couleurs

Au petit matin, nous nous réveillons. La nuit a été très chaude ! Il faut dire que nos duvets -10° alors qu’il devait faire 15° dans le chalet toute la nuit c’était probablement surévalué !! L’avantage à cette période est qu’il n’y a pas besoin de se réveiller aux aurores pour profiter des jolies couleurs du lever du soleil, qui ce jour-ci se levait à 8h13.

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

Ensuite, pendant que les parents remballent le matériel, les enfants vont faire de la luge (et oui nous avons transporté 3 luges à fesses !!) sur les hauteurs autour de la Cabane. La zone est légèrement encaissée et le soleil ne pointera pas le bout de son nez avant notre départ.

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

C’est parti pour le retour, toujours en raquettes. Nous quittons cette chouette cabane. Nous empruntons le même chemin, et très vite nous prenons de la hauteur. Le soleil perce par-dessus un flanc de montagne et nous immortalisons encore ce magnifique Mont Aiguille de la vallée du Vercors.

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

Nous rejoignons les plateaux désertiques toujours sur nos raquettes. Nous sommes encore quasiment seuls, nous ne croiserons que 4 à 5 personnes en ski nordique et pulka. Cela peut paraître bête mais les paysages nous semblent bien différents de la veille. La luminosité et les paysages nous paraissent nouveaux ! C’est une nouvelle traversée en raquettes dans le Vercors.

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

Notamment, le retour se fait avec la chaîne de Belledonne en fond que l’on prend plaisir à contempler. Ce soleil, ce ciel bleu et cette impression d’être seuls au monde ! Sans le stress de se presser cette fois-ci !

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

Nous faisons un tout petit détour par le Pas de l’Essaure pour avoir une autre vue sur le Mont Aiguille.

Raquettes dans le Vercors, cabane de Chaumailloux.

Et pour finir, à proximité du parking, une petite séance de luge récompense les enfants bien méritants !

HEY, SI ON ÉQUIPAIT VOS PETITS BAROUDEURS ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous dénichons avec soin et amour les produits utiles à vos aventures en famille. Nous les testons avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et nous ne sélectionnons que les meilleurs produits pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour une Randonnée en raquettes dans le Vercors :

Lunettes de soleil enfant Strike de Cébé – Bleu

Je découvre

Raquettes 302 Freeze – TSL – Bleu

Je découvre

Junior 18L – Deuter – Maron-currant

Je découvre

La famille Maes

La famille Maes

Après avoir parcouru la France, et 10 ans en Normandie, nous voilà installés à Lyon, plus proches des montagnes !
Passionnés de voyages depuis toujours, nous avons continué à voyager avec nos enfants dès leur plus jeune âge et avons parcouru l’Australie et la Nouvelle-Zélande avec nos enfants âgés de 3 mois. Nous avons par la suite découvert la randonnée, et nous sommes devenus de plus en plus accroc à la montagne et aux micro-aventures de toutes sortes ! Pour poursuivre nos aventures sans être limités, c’est maintenant en van que nous explorons la France et l’Europe. Partir à l’aventure ou à l’autre bout du monde ne nous fait pas peur, à condition d’être très bien équipés et super organisés !

Plus d'articles de La famille Maes

Pour encore plus d'aventures !

Micro-aventures en famille

La Famille d'Elsa et Matt

Festival les Petits Baroudeurs Chambéry Montagnes 2022

Agathe, rédactrice en chef du magazine la Petite Fabrique, a vécu en famille la 2nde édition du Festival les Petits...

Conseils et astuces

Marie Henry

Jardiner en famille

Si on peut vous donner un conseil pour dégourdir vos marmots dès le plus jeune âge avant de les jeter...

Randonnée

La famille Maes

Week-end d'automne en Chartreuse

La famille Maes, passionnée de voyages depuis toujours, accroc à la montagne et aux micro-aventures, explorent la France et l’Europe...

En van

La famille Maes

Vantrip en Espagne : Andalousie et Aragon

Vantrip en Espagne pour la famille Maes, qui nous raconte ses aventures à travers les régions d'Andalousie et d'Aragon. Un...

Micro-aventures en famille

La famille Maes

Traversée de la Chartreuse : Depuis le Col du Coq jusqu’à la Plagne en Famille

Partir en bivouac avec des kids peut sembler compliqué : il faut porter la tente, les sacs de couchages, la...

Laissez un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

*Champs requis