Traversée de la Chartreuse en famille pendant 2 jours
Vous inspirer, vous conseiller, vous équiper Livraison offerte dès 75€ d'achats
Vêtements
Vêtements de randonnée enfant Polaires et doudounes
Vêtements imperméables Vêtements du quotidien
Accessoires Vêtements anti-insectes
Vêtements de pluie A découvrir
Chaussures
Chaussures de randonnée Bottes de pluie Bottes de neige Sandales d'eau et de randonnée
Chaussures de randonnée Je découvre
Equipement
Lunettes de soleil enfant Protection anti-insectes enfant
Sac à dos d'école Hygiène et premiers soins Puériculture nomade Masque anti-covid enfant
Cartables ergonomiques Je découvre
Portage
Porte-bébé de randonnée
Veste de portage
Accessoires de portage
Activités
Randonnée Camping et bivouac Repas et pique-nique Escalade enfant
Equipement ski enfant En Voyage Plage et eau Glisse urbaine
Cyclo Jeux Lecture
Randos d'automne Nos idées
Marques

Micro-aventures en famille

Traversée de la Chartreuse : Depuis le Col du Coq jusqu’à la Plagne en Famille

Article posté le 24/05/2022
Traversée de la Chartreuse : Depuis le Col du Coq jusqu’à la Plagne en Famille

Partir en bivouac avec des kids peut sembler compliqué : il faut porter la tente, les sacs de couchages, la nourriture… Mais la famille Maes aime l’aventure et les défis, et vous emmène pour une traversée de la Chartreuse durant 2 jours !

Nous avions envie de découvrir la Chartreuse suite à notre arrivée récente dans la région lyonnaise. Alors quand nous avons vu dans notre magazine Outdoor Go un itinéraire de traversée de la Chartreuse en 2 jours, nous n’avons pas hésité.

Nous avons attendu « le » WE de beau temps, début mai 2021, où il vient de neiger à nouveau dans les montagnes et les stations. Nous nous renseignons sur l’état de l’itinéraire auprès de personnes venant tout juste de le réaliser, sans oublier les bulletins MétéoFrance. On nous indique que la neige est effectivement présente au-delà de 2000m mais que cela « passe » visiblement sans équipements spécifiques.

Traversée de la Chartreuse en 2 jours
Traversée de la Chartreuse en 2 jours

Nous voilà partis pour cet itinéraire. Nous prévoyons nos petits crampons au cas où nous rencontrerions encore un peu de neige dans les versants Nord comme cela nous a été indiqué. On laisse évidemment Agatha chez ses cousins, car l’itinéraire est trop ambitieux pour notre mini-marcheuse. Nous sommes 4, avec Olivia 12 ans et Timothée 11 ans.

Préparation de l’itinéraire

Notre itinéraire prévisionnel était le suivant :

  • Col du coq -> Vallon de Marcieu
  • Vallon de Marcieu -> Entremont-Le-Vieux (La plagne)

Il se réalise classiquement sur 2 jours. Un itinéraire sur 3 jours permet de relier Grenoble à Chambéry, mais nous préférons nous concentrer sur la partie « nature » de l’itinéraire, c’est-à-dire les hauts plateaux de la Chartreuse. À noter que l’itinéraire est en aller simple et nécessite donc de s’y rendre avec deux voitures.

Nous identifions les lieux où nous pourrons trouver de l’eau grâce au site Carte et informations sur les refuges, cabanes et abris de montagne. C’est la difficulté de la Chartreuse en été, car les sources peuvent s’y faire rares. Mais au printemps, il n’y a pas encore de souci.

À noter que le bivouac a été interdit dans tout le parc naturel de la Chartreuse l’été 2021 suite à une pression trop importante et un non-respect des règles (feu, déchets etc…). Seul le bivouac à la belle étoile était autorisé. Renseignez-vous donc bien avant d’entreprendre cet itinéraire.

Traversée de la Chartreuse : bivouac
Traversée de la Chartreuse et bivouac

Jour 1 : Hameau Brévardière (Saint-Pierre de Chartreuse) -> Col de Bellefont

Nous nous rendons à deux voitures à Entremont-le-vieux où nous laissons une des deux voitures au parking de La Plagne (qui sera notre point d’arrivée), puis nous nous dirigeons vers notre point de départ le Col du coq. Nous arrivons via Saint-Pierre-de-Chartreuse, mais nous nous sommes bloqués au hameau la Brevardière en bas de l’accès au col du Coq par des barrières et un arrêté municipal interdisant l’accès à cette route en période hivernale !

Deux options : rejoindre le col du Coq via Grenoble, ou alors réaliser à pied la montée au Col du Coq. Nous retenons la deuxième option, mais nous savons déjà que nous allons faire chauffer les jambes puisque la carte nous indique plus de 500m de dénivelé supplémentaire à travers la forêt. C’est parti ! La montée se fait comme prévu dans la forêt, sur un chemin qui offre de rares vues sur les alentours.

Du Col du Coq au pas du Glas

Nous arrivons enfin au Col du Coq, notre point de départ prévu initialement, déjà un peu fatigués et nous faisons notre pause déjeuner. Et puis nous partons direction la dent de Crolles, qui se dévoile rapidement, imposante. Arrivés au col de Ayes, un lacet serpente dans la prairie. Nous avions imaginé faire un détour par la dent sur ce premier jour, mais étant donné notre bonus de départ, il n’en est plus du tout question ! Sur le sentier, nous croisons de nombreux randonneurs, car l’itinéraire menant à la dent de Crolles est très prisé dans la région de Grenoble.

Traversée de la Chartreuse
À flanc sous la face Ouest de la dent de Crolles

Nous bifurquons vers le pas du Glas. Le chemin traverse à flanc sous la face Ouest de la dent de Crolles, les pentes en contre-bas sont très raides, et le reste de neige rend délicat le passage ! On passe à travers des passages assez délicats, des failles très étroites, dans lesquelles il reste de la neige, le passage avec nos sacs à dos est par endroit impossible et il faut même se faufiler de profil ! Et il faut escalader à plusieurs endroits, où la neige et la glace compliquent un peu l’exercice !

Traversée de la Chartreuse
Vers le pas du Glace

On arrive alors sur le plateau sommital à 1800m. Les randonneurs rencontrés poursuivent leur ascension vers la croix au sommet de la Dent de Crolles tandis que l’on poursuit notre chemin après une petite pause.

Du pas du Glas à la cabane de Bellefont

La neige est de plus en plus présente. Nous sommes sur les plateaux de la Chartreuse et les paysages sont magnifiques, avec un manteau de neige tout récent. La neige nous oblige à mettre les crampons, si on avait eu les raquettes, cela aurait encore été mieux ! Sur le chemin, nous croisons des animaux, nous sommes désormais complètement seuls et ne croiserons personne jusqu’au Col de Bellefont.

Nous poursuivons notre chemin à travers des lapiaz et des pentes boisées. La présence de scialets (puits dans les lapiaz) dissimulés sous la neige demande beaucoup de vigilance.

Nous sommes encore loin de notre point de bivouac prévu : le vallon de Marcieu où nous pensons trouver des étendues d’herbe dans une zone avec peu de dénivelé. Nous hésitons à trouver un lieu de bivouac au pied du col, avant sa montée. Une tente est déjà installée dans les parages, en hauteur par rapport à la cabane de Bellefont (sous la Lance Sud de Malissard). Mais les terrains sont pentus et assez peu propices à l’installation d’une tente 4 places.

De la Cabane de Bellefont au col de Bellefont

Nous poursuivons donc notre route afin de franchir le col de Bellefont. Le col de Bellefont, situé à 1902m, est imposant, encadré par le Dôme de Bellefont d’un côté et la Lance Sud de Malissard de l’autre côté. Nous croisons quelques randonneurs dans l’autre sens qui nous indiquent que le col de Bellefont est très enneigé et que la montée leur a été très difficile. Nous montons doucement, mais sûrement tous les lacets de ce col pour arriver en haut. Le vent est fort et le soleil commence à baisser. Nous sommes en retard par rapport à notre programme initial (toujours grâce au petit bonus de départ pour monter au Col du Coq). 

Traversée de la Chartreuse
Une montée difficile vers le Col de Bellefont

À l’arrivée en haut du Col, nous constatons qu’il y a encore beaucouuuup de neige de l’autre côté et que le vallon est déjà tout à l’ombre. La vue depuis le col de Bellefont dévoile tout le plateau de l’Aulp du Seuil. Il est difficile de trouver le sentier sous la neige et la pente est telle que la seule solution est de descendre sur les fesses. Et même avec cette technique, nous dévalons la pente à toute vitesse !!

Traversée de la Chartreuse
Col de Bellefont

En bas, nous préférons arrêter notre journée à cet endroit, où nous trouvons des zones herbeuses sans neige. Nous installons notre campement avant la tombée de la nuit et rechargeons les batteries avec un bon plat de pâtes ! Nous profitons du coucher de soleil. La nuit est très agitée, et le vent souffle fort, une baleine de notre tente n’y résistera pas.

Jour 2 : Pied du Col de Bellefond jusqu’à la Plagne – Entremont-le-vieux

Du Col de Bellefont au habert de la Dame

Nous sommes réveillés très tôt par le vent fort. Le soleil est au rendez-vous, mais le vent souffle tellement fort que le petit-déjeuner sera express ! Il est même difficile de ranger le matériel, tellement le vent est fort. La doudoune d’Olivia s’envole dans un tourbillon de vent et nous voilà à courir désespérément après elle pour la récupérer, le vent l’emportant en hauteur. Après un sprint en neige profonde sur plusieurs centaines de mètres, elle est arrêtée par une branche d’arbre !

Traversée de la Chartreuse
Levé de soleil

Il n’est que 7h15 et nous sommes déjà en route ! Nous parcourons les alpages de l’Aup du Seuil et le vallon de Marcieu. La lumière est douce, la neige est omniprésente. Nous sommes vigilants à bien suivre la trace GPS du sentier, grâce à notre téléphone mobile et notre application Outdooractive. En effet, avec la neige, il est impossible de suivre précisément le sentier, les marques hors de la neige sont insuffisantes.

Nous refaisons notre stock d’eau à la source du Habert de Marcieu. Le ravitaillement en eau sur les hauts plateaux de la Chartreuse est le point problématique de cette traversée en été, mais au printemps les sources coulent à flot. À noter que la localisation précise et l’état des sources peut être consulté sur le site www.refuge.info.

Après le vallon de Marcieu, nous traversons la forêt de l’Aulp du Seuil où l’enneigement est encore important. Puis nous arrivons au Habert de la Dame. Nous pouvons apercevoir tout au loin le col de Bellefont ! C’est très impressionnant de se dire que l’on a déjà parcouru tout ce chemin à pied ! Les enfants sont très fiers.

Habert de la Dame au Col d’Alpette

Depuis le Habert de la Dame, on a une jolie vue sur Roche de Fitta à gauche et sur le plateau de l’Alpe à droite, auquel on va accéder via le Pas de l’Echelle.

Traversée de la Chartreuse
Vue sur Roche de Fitta

Après avoir parcouru encore un petit vallon encaissé, on débouche sur l’alpage de l’Alpe. Les crocus sont encore présents par centaines et donnent un joli air de printemps aux alpages encore partiellement recouverts de neige. Sur l’alpage de l’Alpe, la vue s’ouvre progressivement sur le Mont Granier qui apparaît en fond avec sa face Sud (Tête de Lion).

Du Col d’Alpette à la Plagne

On descend de l’alpage de l’Alpe et on atteint la cuvette de l’Alpette qui abrite une source et deux cabanes, dont une est un refuge non gardé. Au col de l’Alpette, on s’arrête pour une dernière pause goûtée, au pied du Mont Granier. Enfin, on entame la longue descente du col de l’Alpette à la Plagne, sur un sentier assez raide et très caillouteux, pas des plus agréables.

Comme la dent de Crolles en début d’itinéraire, le Mont Granier peut constituer une chouette variante pour les plus courageux. Mais pour nous, ce sera pour une prochaine fois !!

Détails de l’itinéraire

Lien de la carte : https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1Yl8huWa5h8NH7dMUX3Q8z3Wh81UuI3jE&ll=45.37339535748268%2C5.880164500000014&z=11

Jour 1 : 

Hameau Brevardiere -> Col du Coq 5km 2h 573m de D+Voir le parcours (bonus de départ, en raison de notre souci d’accès au Col du Coq)

Col du coq -> Col de Bellefont 10km 6h20 826m de D+Voir le parcours

Jour 2 :

Col de Bellefont -> La Plagne – 16,8km 8h 404m de D+ et 900m de D+ – Voir le parcours

Bilan de cette traversée

Le « bonus » de départ nous aura bien « plombé » car se rajouter avec le portage des sacs une distance de 5km et quasiment 600m de dénivelé, c’est pas cool ! Pour autant, les enfants ont été hyper courageux. La performance a été d’autant plus difficile sur les deux jours qu’il y avait bien plus de neige que prévu. Nos petits crampons nous ont été bien utiles dans les dévers. Les raquettes n’auraient pas été utiles, ou à de rares endroits.

Le fait de réaliser une traversée plutôt qu’une boucle a donné l’impression aux enfants de réellement vivre une aventure, et cela sortait de l’ordinaire. Les paysages étaient vraiment magnifiques, et nous étions seuls à cette période. Hormis prés de l’arrivée (Crolles) et près du départ (Granier), nous avons croisé 6 personnes en tout et pour tout sur les 2 jours, autant vous dire que cela renforce le sentiment de vivre quelque chose d’extraordinaire !

HEY, SI ON ÉQUIPAIT VOS PETITS BAROUDEURS ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous dénichons avec soin et amour les produits utiles à vos aventures en famille. Nous les testons avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et nous ne sélectionnons que les meilleurs produits pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour traversée de la Chartreuse avec des marmots :

Chaussures de randonnée 
➳Je découvre
Sac-à-dos de randonnée
➳Je découvre
Veste de randonnée
➳Je découvre

La famille Maes

La famille Maes

Après avoir parcouru la France, et 10 ans en Normandie, nous voilà installés à Lyon, plus proches des montagnes !
Passionnés de voyages depuis toujours, nous avons continué à voyager avec nos enfants dès leur plus jeune âge et avons parcouru l’Australie et la Nouvelle-Zélande avec nos enfants âgés de 3 mois. Nous avons par la suite découvert la randonnée, et nous sommes devenus de plus en plus accroc à la montagne et aux micro-aventures de toutes sortes ! Pour poursuivre nos aventures sans être limités, c’est maintenant en van que nous explorons la France et l’Europe. Partir à l’aventure ou à l’autre bout du monde ne nous fait pas peur, à condition d’être très bien équipés et super organisés !

Plus d'articles de La famille Maes

Pour encore plus d'aventures !

Randonnée

La famille Maes

Séjour nature en famille dans le Pays des Ecrins

Ambassadeurs de longue date, la famille Maes nous invite pour un séjour nature en famille dans le Pays des Ecrins,...

Micro-aventures en famille

La famille Maes

La Dolce via en famille à vélo

On ne vous présente plus la famille Maes, nos Ambassadeurs de longues dates... Leur passion ? Partir à l'aventure ou...

Micro-aventures en famille

La famille Maes

Activités nature à faire en famille en Normandie, autour de Dieppe

La famille Maës fait partie de nos pionniers dans notre tribu d'Ambassadeurs. Passionnés de voyage et de montagne, ils aiment...

Laissez un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

*Champs requis