La Véloroute Vallée de Somme en famille - Les Petits Baroudeurs
Vous inspirer, vous conseiller, vous équiper Livraison offerte dès 75€ d'achats
Vêtements
Vêtements de randonnée enfant Polaires et doudounes
Vêtements imperméables Vêtements du quotidien
Accessoires Maillot de bain et anti-UV Vêtements anti-insectes
Vêtements de pluie A découvrir
Chaussures
Chaussures de randonnée Je découvre
Equipement
Lunettes de soleil enfant Protection anti-insectes enfant
Sac à dos d'école Hygiène et premiers soins Puériculture nomade Masque anti-covid enfant
Cartables ergonomiques Je découvre
Portage
Porte-bébé de randonnée
Veste de portage
Accessoires de portage
Activités
Randonnée Camping et bivouac Repas et pique-nique Escalade enfant
Equipement ski enfant En Voyage Plage et eau Glisse urbaine
Cyclo Jeux Lecture
Randos d'automne Nos idées
Marques
La Véloroute Vallée de Somme en famille

Kids Outdoor Trips, c’est une charmante petite famille composée de Fabien, Edwige et leurs deux petits garçons : Albin et Maël. Découvrez leur voyage à vélo dans les Hauts de France, sur la véloroute Vallée de Somme en famille.

Jour 1 : de Toulouse à Amiens

Le départ de cette aventure se tient à Toulouse, avec un train en direction d’Amiens, en passant par Paris.

Un voyage à part entière puisque nous traversons quasiment toute la France, soit 7h de trajet, sans compter le retard d’une heure du TGV qui nous fait manquer la correspondance lors du changement de gare à Paris…

Heureusement, Maël dort dans le train et Albin en profite pour colorier, jouer aux cartes et regarder le paysage en écoutant sa boite à histoire Lunii.

Nous arrivons enfin à Amiens vers 20h et nous installons à l’hôtel.

Nos vélos de location et la remorque enfant nous attendent déjà dans le local à vélo pour notre départ prévu le lendemain après-midi.

Hélas, tout se complique avec Maël qui tombe malade.

Jour 2 : Amiens – pas d’étape

Après la nuit agitée, nous gardons tout de même espoir de pouvoir partir à vélo tous ensemble aujourd’hui…

Pour que Maël se repose, Fabien reste à l’hôtel avec lui ce matin.

Je pars avec Albin à vélo découvrir le Festival International des Hortillonnages à Camon.

Un plan du site nous est remis lors du briefing de départ pour s’orienter et se familiariser avec la navigation.
La visite dure environ 1h45. Elle se déroule dans une barque à moteur électrique au milieu des chéneaux et étangs où plusieurs œuvres d’art sont dispersées sur des îlots fleuris et des jardins flottants.  Cette balade est enchanteresse ! On se laisse voguer paisiblement aux sons des chants d’oiseaux. Il est possible d’accoster librement sur différents îlots avec des pontons numérotés pour découvrir les œuvres d’art ou tout simplement profiter du lieu. Certains ilots sont privés et habités, c’est assez surprenant de se dire que des gens vivent ici et se rendent chez eux en barque !

Changement de plan

A notre retour à l’hôtel, l’état de santé de Maël ne s’est pas amélioré et nous devons abandonner l’idée de faire le séjour initial à vélo tous ensemble. Nous allons rester plus longtemps à Amiens pour qu’il se repose avant de pouvoir se déplacer. 

Fabien emmène Albin visiter Amiens à vélo pendant que je reste avec Maël. La ville, équipée d’un très grand nombre de pistes cyclables, rues piétonnes et voies vertes, se prête parfaitement à la découverte à vélo avec des enfants.

véloroute-vallee-somme-en-famille-street-art
Le street art dans Amiens

Elle offre beaucoup de coins et de recoins où se mettre au vert et au frais comme la cathédrale gothique Notre Dame d’Amiens (UNESCO), les canaux et les bars du quartier St Leu, le parc St Pierre ou encore les Hortillonnages.

veloroute-vallee-somme-en-famille-cathedrale
La belle cathédrale gothique Notre Dame d’Amiens

Sans parler de l’incontournable parc de jeux pour enfants sur le thème de Jules Verne dans le square Jules Bocquet à côté de la cathédrale.

veloroute-vallee-somme-en-famille-parc-velo-enfant
Le parc vélo pour enfant d’Amiens

Jour 3 : Amiens – pas d’étape

Aujourd’hui, Fabien et Albin se rendent au Zoo d’Amiens. C’est une première pour Albin qui n’y est encore jamais allé.
Le zoo d’Amiens a une démarche de protection et de conservation d’espèces exotiques. Il s’implante dans un parc de 7 hectares à quelques pas du centre-ville surnommé « La petite Hotoie ». Il s’agit d’une vaste zone humide plantée d’arbres centenaires. Un véritable écrin de verdure où Albin a dû courir l’équivalent d’un marathon pour voir et revoir tous les animaux !

Pour que Maël récupère, nous préférons adapter la suite du séjour :

Albin et moi partirons à vélo le long de la Somme jusqu’à Abbeville (55km) avec nos affaires de la journée. Là-bas, nous serons récupérés en voiture par Dorothée de l’Agence de Développement et de Réservation Touristique de la Somme qui aura fait la route avec Fabien, Maël et les sacs. Nous finirons le reste de la route tous ensemble en voiture jusqu’à notre hébergement à Saint-Valery-sur-Somme.

Jour 4 : Amiens – Abbeville (55km en vélo) – St-Valery-sur-Somme (17km en voiture)

Départ matinal avec Albin bien installé dans la remorque.

Pour plus de détails, j’ai dissocié les principales étapes du parcours, sachant que normalement, il faut 3 jours / 2 nuits pour faire le trajet Amiens – Long / Long – Abbeville / Abbeville – Saint-Valery-Sur-Somme en prenant son temps pour les visites.

Mais comme il n’était pas possible de faire le trajet avec Maël comme prévu, je l’ai fait en accéléré avec Albin en remorque.

Amiens – Ailly sur Somme (11km)

Depuis la gare d’Amiens, nous rejoignons le chemin de Halage au niveau du parc St Pierre.
Il ne reste plus qu’à longer la Somme sur la véloroute en direction de la mer en suivant le sens de l’eau. En se retournant, la vue sur la cathédrale qui s’éloigne est superbe.

Cette première étape est assez surprenante, car, à peine sortie de la ville, on est très vite plongé dans la nature où le bruit de l’activité humaine a disparu pour laisser place aux chants des oiseaux.

Le sentier est assez large et très roulant à l’ombre des arbres. De l’autre côté du rivage, le paysage change laissant place à une végétation dense avec des peupliers qui plongent dans l’eau. 

veloroute-vallee-somme-famille-nid-de-cygne
Nid de cygnes

Nous nous arrêtons pour observer discrètement un couple de cygnes et leurs 6 petits dans le nid à quelques mètres du chemin ! C’est tout simplement magnifique.

Le point d’arrivée à Ailly sur Somme est très facile à reconnaître, il s’agit d’une ancienne maison éclusière reconvertie en Office du Tourisme où il est possible de s’arrêter boire un verre dans des chaises longues au bord de l’écluse.

veloroute-vallee-somme-en-famille-ecluse-breilloire
Ecluse d’Ailly-sur-Somme

Ailly sur Somme – Picquigny – Bourdon – Hangest (17km)

Après cette première petite halte rafraichissante, le prochain arrêt est Picquigny (6km).

Nous laissons les vélos dans le centre du village pour monter à pied par les escaliers Saint Jean situés juste après la belle maison à colombage fleurie.
La montée est un peu raide jusqu’à la collégiale Saint Martin du XVème siècle mais le site offre une vue magnifique sur la vallée avec son ancien château médiéval du XIIème en ruine.

Après avoir écouté l’angelus, nous continuons notre route vers Bourdon (9km). Nous croisons quelques vélos, mais nous restons majoritairement seuls sur le chemin.

A Bourdon, nous montons au Cimetière militaire allemand, lieu de mémoire de la 2nde Guerre Mondiale. Un moment très émouvant au regard de toutes ces croix alignées où plus de 22.000 soldats reposent ici…
Puis nous redescendons vers Hangest (2km) et le canal.

Hangest – Long (10 km)

De retour sur le chemin de halage, celui-ci change d’aspect pour devenir un sentier légèrement sableux. Le cadre est très beau mais la ligne droite est interminable avec un petit vent de face qui fait ralentir le rythme. C’est la partie la plus physique et la plus chaude du parcours, car, sur ce tronçon, les petits arbres récemment plantés ne font pas d’ombre sur le chemin.

veloroute-vallee-somme-en-famille-ligne-droite
Une longue ligne droite

Le paysage est très sauvage, on se sent vraiment isolé. Nous avons comme seule compagnie les oiseaux dont des hordes de canards qu’il faut klaxonner de temps en temps pour qu’ils s’écartent du chemin !

Un peu avant d’arriver à Long, le chemin change de rive et nous quittons le sentier sableux pour retrouver de l’asphalte et les nids de poules, mais au moins, nous sommes de nouveau à l’ombre.

veloroute-vallee-somme-en-famille

Nous faisons une petite pause à la centrale hydro-électrique de Long, où Albin en profite pour se dégourdir les jambes et jouer avec un gang de canards qui bloque le chemin. 

Le chemin continue en traversant la centrale à droite, c’est assez impressionnant de voir l’eau s’engouffrer dans un tourbillon sous nos pieds. Je ne cherche pas à m’attarder au milieu et rejoins le plus vite possible d’autre rive.

Arrivée à Long

L’arrivée à Long est tout simplement sublime. On aperçoit le magnifique Château de Long et ses jardins sur l’autre rive qui se dessinent un peu plus à chaque coup de pédale. On dirait une maison de princesse de conte de fée, voir même un petit Versailles avec ses jardins et ses verrières.

veloroute-vallee-somme-en-famille-chateau
Le château de Long

Nous laissons le château derrière nous pour nous arrêter pique-niquer à la Maison Eclusière de Long. Point d’arrivée de cette étape.

veloroute-vallee-somme-en-famille-long

Elle se trouve au bord de l’écluse avec vue sur le château et la ville. Sur place, il est possible de se rafraichir sur des chaises longues en bois.

Voilà l’itinéraire complet du parcours entre Amiens et Long, qui se fait en une journée.

Long – Eaucourt – Abbeville (17 km)

Ici commence la deuxième étape du parcours qui se fait normalement sur une deuxième journée.

Depuis la maison éclusière, le chemin de halage continue sa route vers la mer en restant à l’ombre sous les arbres de la rive gauche. On croise quelques bateaux électriques qui voguent paisiblement à contre-sens.

veloroute-vallee-somme-en-famille-chemin-de-halage
Le chemin de halage

Ce tronçon sauvage est très roulant et le passage de plusieurs petits ponts de bois rend le parcours un peu plus ludique.

Nous nous arrêtons rapidement à Pont Remy (6km), un tout petit village avec en toile de fond les ruines du château médiéval. 

Un peu plus loin, il est possible de faire une halte sur la péniche « Jessy’s Péniche Bar/Brasserie » mais nous n’avons pas le temps, dommage !

Les derniers kilomètres jusqu’à Abbeville sont de nouveaux très sauvages. Au niveau de certains ponts, nous croisons des pêcheurs et quelques familles venues trouver la fraîcheur au bord de l’eau.

veloroute-vallee-somme-en-famille-pontons
Les pontons le long du chemin de halage

L’arrivée à Abbeville se fait en douceur. Nous terminons notre périple de la journée à la gare où nous sommes récupérés pour notre transfert en voiture jusqu’à la Baie de Somme.

Nous nous installons dans un bungalow au Camping du Domaine de Drancourt.

On nous prête une voiture pour que nous puissions nous déplacer plus librement avec Maël pour nos visites et je conserve tout de même mon vélo et la remorque. Je n’en ai pas fini avec la véloroute, il me manque la dernière étape Abbeville – St Valery.

Voilà l’itinéraire complet du parcours entre Long et Abbeville, qui se fait en une journée.

Jour 5 : Drancourt – Réserve de Grand Laviers – Saint-Valery-sur-Somme (31km)

Après les fortes chaleurs de ces derniers jours (exceptionnelles dans la région), il pleut ce matin. Enfin un peu de fraîcheur !

Départ matinal avec Albin dans la remorque, nous avons rendez-vous à 10h pour une visite guidée de la Réserve Ornithologique de Grand Laviers située à 15km en direction d’Abbeville.

Nous rejoignons le canal à Saigneville au niveau d’un petit parking et d’une aire de pique-nique. 

Le chemin asphalté est très roulant, et en comparaison avec la journée précédente, il fait frais et j’avance vite sans me fatiguer.

La réserve ornithologique de Grand-Laviers est un ancien site industriel réhabilité en zone sauvage pour préserver et sécuriser les sites de reproduction d’oiseaux d’eau et migrateurs.

veloroute-vallee-somme-en-famille-reserve-grand-laviers
Observation des oiseaux

Elle se trouve sur les anciens bassins de décantation de la betterave de la sucrerie d’Abbeville qui a fermé ses portes en 2008 pour se délocaliser. 

Nous sommes sous le charme malgré la pluie. 

Une réserve avec plusieurs lacs

Ce sont 3 lacs d’une superficie totale de 40 hectares qui ont été réhabilités et qui sont accessibles au grand public. Sans compter les 4 kilomètres de chemins et les 13 observatoires en bois fondus dans le paysage pour observer les oiseaux sans les déranger et sans être vu.

Il y avait au total 7 lacs sur l’ancien site industriel. Les 4 autres sont aujourd’hui des terrains privés mais la réserve tente de les racheter un par un pour agrandir le site.

Albin ne décroche pas de ses jumelles. Il se prête au jeu de trouver tous les oiseaux que la guide lui montre. 

C’est un très bel endroit avec un beau projet : rendre les terres à la nature.

Retour sur le chemin de halage, la mer n’est plus qu’à quelques kilomètres ! 14 km exactement.

Quatre kilomètres après la réserve, le café « Au repos du pêcheur » est une halte agréable.

L’arrivée à Saint-Valery-sur-Somme

J’accélère le rythme pour arriver avant 13h à St-Valery-sur-Somme où Fabien nous attend avec Maël pour déjeuner.

Saint-Valery-sur-Somme, enfin ! 
Le chemin longe les rails du train à vapeur et le port de plaisance sous une allée de platanes pour finir dans les ruelles fleuries du centre-ville.

Ça y est ! Nous sommes au bout de la vélo route, face à la mer !

veloroute-vallee-somme-en-famille-saint-valery-sur-somme
Arrivée à Saint-Valery-sur-Somme

Nous déjeunons au restaurant « La Civette » qui offre une très belle vue sur la baie et le phare.

Il ne reste plus que 2 kilomètres à pédaler pour rapporter le vélo et la remorque au loueur, puis retour au bungalow en voiture pour un peu de repos (bien mérité).

Voilà l’itinéraire complet du parcours entre Abbeville et Saint-Valery-sur-Somme.

Jour 6 : Maison de Baie de Somme – Hourdel (pas d’étape)

Après ces derniers jours intenses, nous avons tous besoin de repos et d’une grasse matinée.

Nous prenons la route vers Le Hourdel, avec une première étape à La Maison de la Baie de Somme.

Le site vient tout juste d’être rénové et modernisé. C’est une très belle réussite.

Les différentes salles racontent l’histoire géologique de la baie, la fragilité de l’écosystème et comment l’Homme a modifié le paysage au fil des siècles.

Tout est très ludique avec des animations accessibles aux enfants pour apprendre, écouter et découvrir les espèces d’oiseaux avec des jeux de lumières.

La salle sur les phoques de la baie de Somme est la pièce maitresse du site. Dans une ambiance tamisée, on découvre l’environnement et la fragilité de cette espèce. Les enfants sont ravis, même Maël découvre avec curiosité cet animal sur l’écran géant et en moulure réaliste au centre de la pièce. 

veloroute-vallee-somme-en-famille-maison-baie-de-somme
Salle sur les phoques à la Maison de la Baie de Somme

Dehors, un petit sentier permet d’observer les oiseaux autour d’un petit étang, Albin s’improvise reporter animalier et paparazzi avec mon appareil photo.

Il faut compter environ 1h/1h30 de visite en prenant le temps dans toutes les salles, sans parler de la boutique de souvenirs à la fin de la visite…

Suite du trajet vers Le Hourdel

Nous continuons vers Le Hourdel où nous stationnons.

Nous marchons sur la route côtière, qui correspond aussi à l’itinéraire de la Vélomaritime, également faisable à vélo, pour rejoindre la plage et le fameux Blockhaus du Hourdel, un vestige allemand de la Seconde Guerre Mondiale. Imposant, il constitue un lieu de mémoire emblématique du Mur de l’Atlantique que je voulais montrer à Albin. 

Il fait de nouveau une chaleur écrasante et nous nous arrêtons en terrasse à « La Pointe du Hourdel » sous les parasols avant de nous promener au phare et sur les dunes de la pointe. C’est marée haute, nous ne pourrons donc pas apercevoir de phoques sur les bancs de sable.

Nous retournons au camping pour nous rafraichir à la piscine.

Jour 7 : Falaises d’Ault

Réveil sous la pluie….

Nous annulons notre projet de balade avec le train à vapeur de la Baie de Somme. Les activités de la journée seront avisées selon l’évolution de la météo qui annonce une éclaircie en milieu d’après-midi.

Nous prenons la route pour aller voir les falaises d’Ault et ensuite monter au funiculaire de Tréport. Une éclaircie pointe son nez au moment où nous arrivons à Ault, quelle chance ! Nous garons la voiture sur le parking situé sur le haut d’une falaise.

veloroute-vallee-somme-en-famille-vue-falaises-ault
Vue panoramique sur les falaises d’Ault

Un peu plus loin, nous profitons d’un plan panoramique qui offre une vue sur la ville, la plage d’Onival et plus loin la réserve du Hâble d’Ault. Ce point de vue sert aussi de base d’envol des mouettes.

Nous descendons à pied à la plage aux pieds des falaises

veloroute-vallee-somme-en-famille-balade-falaises-ault
Balade sur le sentier des falaises

Les falaises de craie blanches s’étendent à perte de vue avec pour chapeau le liseré vert des pelouses et champs qui les surplombent. Le site est magnifique.

Il est interdit de marcher sous les falaises (risque de chute de pierre). Cependant, la ville a réalisé un aménagement qui permet de s’en approcher en sécurité.

Le ciel devient de plus en plus menaçant… Il faut faire demi-tour.

Albin, qui doit faire un exposé de son séjour à son retour à l’école, s’arrête pour ramasser un morceau de craie pour la maitresse. A peine le temps de remonter au centre-ville, le déluge de l’orage est déjà là…. Il ne nous reste plus qu’à courir…

A l’abri dans la voiture mais trempés, nous abandonnons la montée en funiculaire de Tréport et rentrons au bungalow. La pluie est annoncée pour plusieurs heures…

Jour 8 : Saint-Valery-sur-Somme – Toulouse

Nous rejoignons la gare Sncf de Noyelles sur Mer où nous rendons notre voiture et prenons le train vers Paris puis Toulouse.

A notre grande surprise, ce n’est pas notre Intercité que nous voyons arrivé en gare mais le train à vapeur de la Baie de Somme !

veloroute-vallee-somme-en-famille-train-a-vapeur
Le train à vapeur de la Baie de Somme

Nous sommes aux premières loges pour assister aux manœuvres. 

La vieille locomotive à vapeur se positionne sur une plateforme tournante d’époque. Puis, le conducteur et les mécaniciens descendent pour la faire tourner manuellement (oui, la force des bras !) de 180° et repartir dans l’autre sens. Quel spectacle !

veloroute-vallee-somme-en-famille-locomotive-verte
En pleine manoeuvre

Une fois les wagons arrimés et les passagers à bord du train, le convoi s’éloigne doucement en direction de Le Crotoy dans un nuage de fumée.

Ensuite, nous embarquons à bord de notre train vers Paris, changement de gare puis TGV vers Toulouse.

Malgré nos mésaventures et la modification de notre programme, nous avons eu un très gros coup de cœur pour cette région. Une chose est sûre, nous reviendrons avec grand plaisir.

Les coups de cœur

  • Se perdre en barque dans les Hortillonnages,
  • Plonger dans la nature le long de la vélo route de la Somme et pédaler des heures dans un cadre bucolique et sauvage,
  • Observer les oiseaux dans la réserve ornithologique de Grand Laviers,
  • Faire un saut dans l’histoire avec les lieux de mémoire des deux Guerres Mondiales.

Infos pratiques

  • Si vous partez en été dans cette région, prévoyez aussi bien des vêtements pour des journées de fortes chaleurs que pour des journées pluvieuses et fraîches.
  • Pour profiter pleinement de la région, je conseille de la visiter avec des enfants à partir de 6 ans.

Hébergements

AMIENS

Hôtel Ibis Budget Gare : chambre familiale avec 1 lit double + 2 lits simple
Hôtel très propre, très bien situé à quelques pas de la gare, petit déjeuner buffet et personnel très accueillant, sympathique et professionnel.

LONG

Camping Long Pré : situé en plein cœur des étangs au bord de la Somme, ce petit camping est authentique et très simple. Nous devions y dormir mais avec le changement de programme, nous y sommes juste passé le voir en coup de vent.

ABBEVILLE

Hôtel Relais Vauban : situé en plein cœur de la ville, nous devions y dormir mais avec le changement de programme, nous n’y sommes pas allés. Il est plutôt bien noté dans les commentaires sur internet.

SAINT-VALERY-SUR-SOMME

Camping Yellow Village Domaine de Drancourt 5* : bungalow 2 chambres
Le camping n’est pas dans le village de St Valery mais à Drancourt à quelques kilomètres. Il est super pour les enfants avec des aires de jeux, piscines chauffées et couvertes pour les tout-petits. Nous y avons passés 4 nuits, les enfants se sont régalés. De plus, le restaurant sur place est de qualité, l’idéal pour se reposer après quelques jours à vélo.

veloroute-vallee-somme-en-famille-camping
Baignade au camping de Drancourt

Activités à faire en route avec les enfants

AMIENS

PICQUIGNY

veloroute-vallee-somme-en-famille-collegiale
La collégiale Saint-Martin de Picquigny

BOURDON

LONG

ABBEVILLE

  • Réserve ornithologique de Grand Laviers,
  • La collégiale de Saint Vulfran,
  • Le parc de la Bouvaque et ses sources bleues,
  • Le cimetière du Commonwealth d’Abbeville de la 1ère et 2nde Guerre Mondiale

SAINT-VALERY

BAIE DE SOMME

  • Kayak de mer pour l’observation des phoques (à partir de 6 ans)
  • Randonnée à marée basse pour observer les phoques avec Maxime
  • Blockhaus allemand de la 2nde Guerre Mondial à Hourdel (accessible à pied à marée basse)
  • Flâner sur la plage à Cayeux sur Mer,
  • Monter en funiculaire à Tréport pour profiter de la vue panoramique
  • Marcher aux Falaises d’Ault pour observer les oiseaux

Equipement particulier

Equipement vélo

Nous avons loué les vélos chez « Les locations du canal » :

  • 2 vélo adulte VTC non électrique avec porte-bagage et sacoches arrière,
  • 1 vélo enfant 16’’ équipé d’un « follow me »,
  • 1 remorque enfant double Kid 100 de Bike Original
veloroute-vallee-somme-en-famille-locations-velo
Les locations du Canal

Equipement enfant pour Albin 

  • Casque de vélo
  • Baskets multi-activités Salomon XA PRO 3D
  • Sac à dos enfant Osprey 11L
  • Boite à histoire Lunii (pour le train et le soir)
  • Jeu de 7 familles et coloriages de chez Mim and Play
  • Lunettes de soleil Julbo
  • Veste étanche Patagonia

Equipement bébé pour Maël

  • Casque de vélo Abus
  • Gigoteuse nomade Minimiz
  • Chaussures multi-activités Kimberfeel
  • Poussette de voyage Pockit +
  • Porte-bébé de voyage Infantino Zip Travel
  • Tapis à langer Nomade Mero Mero
  • Pochette de change Mero Mero
  • Gourde Inox Klean Kanteen avec bouchon Sippy
  • Casquette Hello Hossy
  • Lunettes de soleil Aie Les petites lunettes

Equipement parents

  • Vestes de randonnée Lagoped,
  • Mini Squamish Mero Mero,
  • Shampoing et savon solides Sloe,
  • Gourdes Klean Kanteen,
  • Short Patagonia

Cet article relate une aventure à vélo en famille dans la Baie de Somme, réalisée en collaboration avec l’Agence de Développement et de Réservations Touristiques de la Somme (Go Somme). Il fait partie du programme Ambassadeurs où nous invitons des familles baroudeuses à partager leurs expériences avec la communauté des Petits Baroudeurs.

HEY, SI ON ÉQUIPAIT VOS PETITS BAROUDEURS ?

Chez les Petits Baroudeurs, nous dénichons avec soin et amour les produits utiles à vos aventures en famille. Nous les testons avec nos Oursons, les cousins, les amis de nos loupiots – quand nos enfants sont trop grands pour tester eux même. Et nous ne sélectionnons que les meilleurs produits pour vous les proposer.

Voici donc la sélection de notre boutique pour un voyage à vélo dans la Somme :

Remorque vélo enfant
Je découvre
Casque vélo enfant
Je découvre
Sacoches vélo
Je découvre

CET ARTICLE SUR LA VALLÉE DE LA SOMME EN FAMILLE VOUS A PLU ? ÉPINGLEZ-LE SUR PINTEREST !

Kids Outdoor Trips

Kids Outdoor Trips

Nous sommes Edwige, Fabien, Albin et Maël.
Passionnés de voyages et d’outdoor, notre histoire a commencé en Nouvelle-Zélande en van et s’écrit aujourd’hui à Toulouse.
Noël 2015, le Père-Noël bouleverse nos habitudes de baroudeurs et de sportifs (Fabien est marathonien et j’ai été skieuse en compétition et monitrice de ski) avec l’arrivée d’Albin. Mais, l’outdoor et les voyages faisant partie de notre mode de vie et de nos valeurs, nous n’allions pas y renoncer !
Noël 2019, le Père-Noël bouleverse de nouveau le rythme de la famille avec l’arrivée de Maël.
Partager nos passions avec eux et leur enseigner nos connaissances de la nature est très important. Toujours en quête de sortie outdoor (surtout sous la neige), je ne manque pas d’imagination pour les faire avec eux : escalade, ski, pulka, randonnée, VTT… surtout dans le chalet familial des Hautes-Alpes.

Plus d'articles de Kids Outdoor Trips

Pour encore plus d'aventures !

Micro-aventures en famille

Kids Outdoor Trips

Faire le plein d'activités au grand air à la montagne en famille

Nos Ambassadeurs, la famille Kids Outdoor Trips, baroudeurs et sportifs dans l'âme et parents de deux oursons (2015 et 2019),...

Conseils et astuces

Kids Outdoor Trips

Construire un igloo avec des enfants

Kids Outdoor Trips, c'est une charmante petite famille qui vient de rejoindre notre programme Ambassadeurs ! Découvrez à travers cet...

Laissez un commentaire

En laissant un commentaire vous acceptez de laisser votre nom pour affichage sur le site et votre adresse mail pour pouvoir vous contacter à propos de votre commentaire uniquement si besoin. Vous pouvez à tout moment demander l'anonymisation de vos commentaires.

*Champs requis